Le français semble difficile pour Najat V. Belkacem

23
Najat Vallaud Belkacem
Najat Vallaud Belkacem

FRANCE (Tamurt) – D’origine amazighe du Maroc, Najat Vallaud-Belkacem a, pourtant, tenté de favoriser l’enseignement de l’arabe en France au détriment de Tamazight, la langue la plus parlée dans l’hexagone après le français.

Cela est du probablement au fait qu’elle ne maîtrise ni Tamazight ni même le français. C’est la raison pour laquelle, elle aurait voulu voir l’arabe être enseignée en France pour qu’elle puisse parer aisément dans cette langue qu’elle chérit pour faire plaisir à sa majesté le roi du Maroc avec lequel elle entretiendrait d’excellents rapports.

C’est le fait d’avoir commis une faute d’orthographe impardonnable pour un ministre français, de l’enseignement de surcroit, qu’il est plausible de déduire qu’elle préfèrerait parler en arabe, qu’elle maîtrise probablement, qu’en français qu’elle n’arrive pas à assimiler comme il se doit. En effet, en visite dans une école de gendarmerie, elle a écrit sur le livre d’or un message de quelques mots et dont l’un a été écrit avec une faute monumentale. Le mot professionnalisme a été amputé d’un « N ». Cela dénote du peu de professionnalisme et d’instruction de madame la ministre.

Amaynut