Le général Toufik a parlé

9
Le général Toufik a parlé
Le général Toufik a parlé

ALGER (Tamurt) – C’est la panique générale au sein des anciens généraux algériens. Le vent a tourné contre eux.  Rien que pour s’être pris aux proches de Bouteflika, les anciens du DRS subissent les représailles de Saïd Bouteflika.  Même le général Toufik qui n’a jamais prononcé un mot et n’a jamais fait la moindre réaction alors qu’il était le décideur numéro un algérien depuis 1990 jusqu’à l’été dernier est sorti de son silence.

Il vient d’adresser une déclaration à la presse algérienne pour exprimer son désarroi suite à la condamnation de son bras droit, le général Hassen, pour activité terroriste. Un fait inédit. La réaction de Toufik  est une preuve que la guerre fait rage au sommet de l’État. Ce général qui n’a jamais soufflé un mot durant toute sa carrière a certainement peur. Il a peur de se voir lui aussi jugé par ses rivales.

Le comble, les anciens généraux et militaires algériens ne peuvent même pas s’exiler de peur de subir le pire à l’étranger.  Toufik et son clan sont pris dans le piège tendu par la famille de Bouteflika. Ce sont eux pourtant qui ont placé Bouteflika au pouvoir en 1999. Bouteflika leur a assuré dans les premiers temps une impunité, mais son frère a brandi la menace des poursuites judiciaires pour crime contre l’humanité dès que le clan de Toufik a commencé à vouloir se débarrasser des Bouteflika.  L’erreur de Toufik est d’avoir poursuivi en justice Chakib Khellil. Il le regrette certainement, mais il semble que c’est trop tard.

Lounès B