Le harcèlement continue

0

KABYLIE (Tamurt) – Répondant à la convocation de la police coloniale algérienne, Becha Boussad, responsable du centre d’alerte et de prévention kabyle, s’est rendu ce matin au commissariat d’At Dwala.

Becha Boussad
Becha Boussad

Un rassemblement citoyen est improvisé devant cette institution de l’État algérien en signe de soutien à Boussad Becha qui fait l’objet de harcèlement policier depuis des mois.

Rédaction