Le journaliste El Kadi Ihsane révèle : Ahmed Ouyahia a trahi le DRS en 2004

28
Ahmed Ouyahia
Ahmed Ouyahia

ALGÉRIE (Tamurt) – Dans le conflit grave qui avait opposé Bouteflika aux généraux (notamment Lamari et Tewfik) à la veille des élections présidentielles de 2004, la position d’Ahmed Ouyahia a toujours été un mystère. On ne sait pas grand chose de ce qu’avait dit et fait Ouyahia dans ce bras de fer. Etait-il avec les généraux ou avec Bouteflika ? La position d’Ouyahia est restée un mystère d’autant plus que ce dernier a été rappelé à maintes reprises par  Bouteflika pour se voir confier de très  hautes responsabilités dont celles qu’il occupe aujourd’hui : Premier ministre et secrétaire général du Rassemblement national démocratique, théoriquement deuxième grand parti politique en Algérie. Le célèbre journaliste El Kadi Ihsane vient de confirmer deux choses à la fois.

Premièrement que Ahmed Ouyahia a été l’homme des généraux et plus particulièrement le DRS (Département du Renseignement et de la Sécurité) mais aussi et surtout le fait Qu’Ahmed Ouyahia n’a pas hésité à « trahir » le DRS en 2004 pour s’aligner du côté de Abdelaziz Bouteflika. Le journaliste El Kadi Ihsane n’a pas hésité à employer le terme « traitre », à maintes reprises, en évoquant Ahmed Ouyahia qu’il semble ne pas porter dans son cœur. El Kadi Ihsane va jusqu’à dire : « Ahmed Ouyahia est pire que Bouteflika ».

« Quand j’entends le nom d’Ouyahia, j’ai envie de quitter définitivement ce pays », a-t-il ajouté. El Kadi Ihsane, journaliste de très longue date, endosse la responsabilité à Ahmed Ouyahia de tous les maux que vit l’Algérie actuellement. La sortie médiatique de El Kadi Ihsane confirme qu’il est fort probable que Ahmed Ouyahia soit candidat à la présidentielle de 2019. Auquel cas, il faudrait s’attendre à ce qu’il fasse face à des attaques redoutables, la sortie médiatique virulente de El Kadi Ihasane n’étant qu’un prélude de ce que sera la suite et de quoi sera fait demain.

Tahar Khellaf