Le journaliste franco-algérien Nordine Dendoune enfin libre !

2

Nadir Dendoune, un journaliste franco-algérien détenu en Irak depuis le 23 janvier dernier a été enfin libéré avant-hier. Une libération sous caution. Le journaliste était avec un autre détenu Sarmada, un ami franco-iraquien. Ils ont été aperçus dans la voiture du consul de France à Baghdad et reconduits dans l’enceinte de l’ambassade.
« Nous remercions tous ceux et celles qui se sont élevés contre cette arrestation abusive et qui aujourd’hui partagent notre joie. Nous tenons à remercier les services de l’ambassade de France à Baghdad ainsi que le Quai d’Orsay qui ont été à nos côtés et ont permis aujourd’hui cette libération», se réjouit Nadia Lamarki, journaliste et membre du Comité de soutien, créé la première semaine de la détention de notre confrère.
Le journaliste a été arrêté, pour rappel, pour avoir photographié des «sites sensibles appartenant au dispositif sécuritaire».
Il a été arrêté plus exactement alors qu’il se rendait vers une unité de traitement d’eau à Baghdad, où il avait été bouclier humain en 2003 pour protester contre les frappes alliées.
Il était en Irak en tant que journaliste, pour le Monde Diplomatique et le Courrier de l’Atlas.
Depuis sont arrestation, une pétition est lancée pour demander la libération immédiate du journaliste arrêté dans l’exercice de sa fonction.

Mohand T.