Le maire d’Agouni Gueghrane veut retirer le portrait de Dda Slimane et de Dda Lmulud

4
Un trax pour démonter le portrait de Slimane Azem et de Dda Lmulud
Un trax pour démonter le portrait de Slimane Azem et de Dda Lmulud

AGOUNI GUEGHRANE (TAMURT) – Il se passe des choses étranges à la commune d’Agouni Gueghrane. La mairie (RCD) de cette localité, qui a vu naitre le légendaire Slimane Azem, symbole inoxydable de toute la Kabylie, a voulu démonter, hier, le portrait de Dda Slimane et de Mouloud Mammeri accroché au fronton du centre de santé de la localité, à l’aide d’un trax. Stupéfaits mais courageux, les vaillant enfants d’Agouni Geghrane se sont physiquement opposés à cette méprisable action commandée par des officines anti-kabyle aux contours obscurs.

Anxieux mais intrépides, les habitants de cette localité ont fait comprendre au conducteur de l’engin qu’il faudrait qu’il passe d’abord par leurs corps avant de toucher à ces deux figures emblématiques de la Kabylie. Il est à rappeler que le mois d’aout passé, ce même maire avait fêté en grande pompe de centenaire de Dda Slimane.

Contacté par téléphone, Hocine Azem, cousin de Dda Slimane nous dira que « C’est un geste abominable. Ici personne ne comprend un tel agissement. Une récompense à hauteur de 400 000 da est mise à la disposition de celui qui déboulonnera ce portrait. Cela se passe dans un pays qui soit disant reconnait officiellement la langue et la culture amazighes. Ceci est un signale fort pour tous les Kabyles. Il n’y a plus rien à espérer d’un tel Etat » Hocine Azem condamne cette politique du maire d’Agouni Gueghrane d’obédience Rcd qui vent monopoliser le centenaire de Slimane Azem et veut déboulonner le portrait de Mouloud Mammeri et Slimane Azem

Pour ceux qui continuent à croire que l’Algérie reconnaitra un jours la Kabylie et ses Hommes, il est peut etre encore temps de reconsiderer les choses.

Massy Koceila