Le Mak poursuit sa structuration à Vgavet : La section de Sidi Aich installée

3

BOUGIE (Tamurt) – Accompagné de Farid Djenadi (secrétaire général du MAK), Kamel Chetti (secrétaire national à l’environnement), Nadir Chelbabi (chargé des relations avec les conseils régionaux) et Djamal Abane (membre du conseil national), le président du MAK, Bouaziz Ait Chebib s’est rendu samedi dernier à Sidi Aich afin de poursuivre la structuration organique du mouvement.

Avant l’entame de la réunion, le président du MAK a invité les présents à observer une minute de silence à la mémoire du militant kabyle des droits de l’homme et de la cause amazigh, Hachimi Nait Djoudi, décédé le 08 décembre 2001.

Le président a dédié cette rencontre politique au militant de l’amazighité, membre fondateur de la première Ligue algérienne de défense des droits de l’Homme qui nous a quittés il y a déjà 11 ans. « Hachimi était un militant sincère qui a écopé de deux ans de prison en 1985. Militant du FFS depuis 1974, il a été l’artisan de la structuration de ce parti après l’ouverture politique avant de se voir écarté sous prétexte qu’il a été trop berbériste. Fidèle à ses idéaux, il a été nommé ensuite comme ministre des transports et des télécommunications sous la présidence de Mohamed Boudiaf. Il quitte le gouvernement après l’assassinat de celui-ci le 29 juin 1992. Il était incorruptible et intraitable sur ses principes et ses idéaux. Nous gardons de lui l’image d’un militant sincère et honnête dont la Kabylie tirera toujours fierté. Le MAK s’incline à sa mémoire et lui dédie cette réunion» a déclaré le président du MAK avant d’enchainer sur le mouvement : « le MAK est une organisation politique qui n’aspire pas à gouverner la Kabylie. À la différence des partis politiques qui ne pensent qu’aux prochaines échéances électorales, le MAK pense aux futures générations pour assurer la pérennité de notre nation. Sa mission consiste à libérer le peuple kabyle. Une fois l’objectif atteint, il s’auto-dissoudra ».

Revenant sur la mascarade électorale, il dira : « les élections ont été un non-évènement pour le peuple kabyle. Les schémas du DRS ont été mis en œuvre par les serviteurs du régime Ould Kablia et Amara Ben Younes, à coup de fraude et de bourrage des urnes. Les résultats absurdes décriés par tous les partis politiques donnent raison au MAK qui a rejeté ces élections de la honte ».

Concernant l’alliance infâme du FFS avec le RND et le FLN, il ajoutera : « le FFS n’a rien fait que d’officialiser un accord officieux élaboré avant les élections législatives. Ce n’est pas une nouveauté pour ce parti qui tourne définitivement le dos à sa Kabylie natale rien que pour se faire vainement accepter par le pseudo- ensemble national algérien. Ce type d’alliances contre nature ne date pas d’aujourd’hui. En 2007, le FFS s’est allié au RND pour avoir la présidence de l’APW de Bougie et le RCD avec le FLN pour Tizi-Ouzou.

En abordant le projet du MAK, Bouaziz Ait Chebib, a bien détaillé l’aspect économique en concluant : « si la kabylie est pauvre comme le régime veut nous le faire croire, celui-ci l’aurait exclue de l’ensemble algérien dès 1962 ».

Farid Djenadi, secrétaire national, est revenu sur la genèse du MAK en disant : « la création du MAK n’a pas été un choix mais une nécessité devant la mort programmée de la Kabylie ». Il a conclu : « le MAK a une responsabilité historique. Il n’a pas le droit à l’erreur. Un parti qui échoue dans une élection, peut se rattraper mais le MAK s’il échoue, c’est l’avenir de la Kabylie qui est compromis. Donc, nous sommes condamnés à réussir ».

Après un débat fructueux portant sur les questions d’actualité et la meilleure manière d’organiser l’action du MAK, le président du mouvement autonomiste a procédé à l’installation de la section dont le bureau est composé de trois membres :
Garouche Laid : président
Dahmani Rafik : responsable à l’organique
Bellout Oualid : trésorier

La séance a été clôturée par le poète Khellah Mezouani qui a récité un poème en hommage à Ferhat Mehnni et Matoub Lounes.

Salim A

3 COMMENTAIRES

  1. Azul ay At Tmurt argaz tameṭṭut !

    Tanmirt-ik a Mas A. Chebib acku d kečč i d argaz yifen iegazen. Wagi zemreɣ a t-id-iniɣ acku d ayen nettwali yal ass. Ihi kemmelet dima ar zzat acku tilelli ur d-ttas ara iman-is kan ma amdan yettraju-tt deg umḍiq.

  2. Azul IMAZIGHEN,
    Bravo MAS Bouaziz d’ouvrir les yeux aux Amazigh de Kabylie qui les avaient fermés depuis cette maladie appelé araboislamisterroriste et bon courage.
    Bientôt toute la Kabylie serra pour un État Amazigh de Kabylie, LIBRE, LAÏC.

  3. hahaha mensonge de chez mensonge.
    Cette photo date de 3ans deja et prise dans un local de distribution alimentaire a Marseille. Vous croyez vraiment que les Bedjaouis passeront inapercus devant un tel delit?? Propagande pure et simple. Vive L’ALGERIE UNIE

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici