Le MAK sur le terrain : Du mythe à la réalité

6

COMMUNIQUE (Tamurt) – Depuis son congrès constitutif tenu le 14 aout2007 à Ighil Ali, le MAK investit le terrain de façon permanente. En dépit du manque de moyens, du boycott médiatique, de l’intimidation de ses militants, de l’interdiction d’animer des conférences dans les édifices publics, le mouvement autonomiste a réussi à s’imposer comme première force d’opposition en Kabylie, et ce, grâce à la détermination et le courage de ses militants qui défient au quotidien le régime infâme d’Alger.

Leur engagement sur le terrain n’est pas vain, dès lors que la notion de peuple kabyle est amplement socialisée et dignement assumée. Par voie de conséquence, l’autonomie est devenue l’alternative salutaire et la priorité de la Kabylie. Le tout a été couronné par l’avènement du gouvernement provisoire kabyle, un mythe devenu réalité grâce à Ferhat Mehenni.
Le MAK s’apprête à tenir son deuxième congrès qui sera le socle de toutes les énergies kabyles. A cet effet, un vaste programme de restructuration et d’élargissement de sa base a été mis en œuvre pour capitaliser l’adhésion populaire suscitée par son action de proximité engagée depuis le début de l’année en cours.

Pour accélérer la dynamique de préparation de ce grand rendez-vous avec notre histoire, une université d’été est prévue du 20 au 23 de ce mois de juillet. Pour consolider l’action organique menée depuis le mois de mai, 13 coordinations et un conseil universitaire ont été déjà installés comme suit :

14 mai:
– coordination de Michelet
– coordination des Iwadiyen

24 mai :
– Coordination des lycéens de Fréha

27 mai :
– Confédération des at dwala

03 juin
– Coordination d’Ifigha

05 juin :
– Coordination des At Wagnoun

10 juin :
– Coordination de Makouda
– Coordination de Draâ Ben Khedda
– Coordination de Melbou

14 juin :
– Confédération des At Yaâl
– Conseil universitaire de Sétif

15 juin
– Coordination d’Iferhounène

10 juillet :
– Coordination de Boudjelil
– Coordination d’Ighil Ali

L’autonomie de la kabylie est en marche. Rien ni personne ne l’arrêtera. Notre combat est juste et ce qui est juste finira par triompher.

Bouaziz ait chebib

Secrétaire national à l’organique