Le mensonge dure un temps, la vérité le rattrape tout le temps

10

Contribution de Anafal Ilelli (Tamurt) – Le régime algérien fait dans le réchauffage. Accuser Ferhat Mehenni de travailler avec le Mossad est une vieille recette révolue. Personne n’est dupe pour succomber à cette tromperie qui refait surface à chaque fois qu’un kabyle défend dignement sa kabylité et sa Kabylie. Le ridicule ne tue pas.

Comme preuve, le régime dont le représentant à l’ONU, en l’occurrence Dris El Djazairi, descendant de l’Emir Abdelkader, a offert ses services et ceux de l’Etat qu’il représente, c’est-à-dire l’Algérie, au gouvernement israelien dans la gestion du problème du Moyen-Orient ose accuser Ferhat Mehenni d’accointance avec le Mossad.

Le site « Algérie patriotique », porte voix du DRS et de l’armée algérienne a brillé ces derniers jours par ses attaques contre les acteurs économiques et politiques kabyles. Aux yeux des gérants de ce site qui ne sont que le fils du général Toufik et le fils du général Nezzar, c’est un pêché de réussir économiquement ou de vouloir vivre librement quand on est kabyle. Donc il est légitime pour eux de recourir à toute sorte de diffamation pour discréditer ces kabyles qui n’abdiquent pas devant l’injustice et l’arbitraire de l’Algérie coloniale.

Cette accusation qui a traversé les temps incombant la responsabilité de tout ce qui  ronge le régime en place à une main étrangère est souvent évoquée pour détourner l’opinion et le débat du vrai problème.

Cependant, on se moque de qui soutient qui, l’essentiel est de répondre à une seule question : est ce que la cause dont il est question est juste ou non ? Dommage qu’Israël n’ait jamais soutenu une autre cause que la sienne sans quoi son aide serait la bienvenue au même titre que tous les autres Etats qui manifesteraient leur soutien à la question kabyle.

Si la Kabylie est réellement soutenue par les USA, Israël et la France, comme le prétendent les services algériens, l’Algérie, en tant qu’Etat et fausse nation aurait connu sa fin depuis longtemps. La vérité est que l’Algérie qui est une création coloniale française dont les vrais décideurs sont ceux que le gouvernement algérien accusent officiellement de main étrangère alors qu’officieusement, il ne fait qu’exécuter leurs ordres. Oui, sans le soutien des puissances occidentales, l’Algérie aurait disparu juste après son accession à une indépendance fictive. Pour être clair une bonne fois pour toute : la Kabylie a besoin de soutien international. Nous ne rejetons aucune main tendue.

Anafal Ilelli