Le ministre de la santé à Tizi-Ouzou : « Il y aura prochainement trois nouveaux hôpitaux pour la wilaya de Tizi-Ouzou »

0

L’arrivée d’Abdelmalek Boudiaf à la tête du département ministériel de la santé, de la population et de la réforme hospitalière semble une bénédiction pour les citoyens de la wilaya de Tizi-Ouzou qui, durant plus d’une décennie, a souffert de l’absence d’une réelle politique de prise en charge médicale. En effet, après avoir initié le projet de construction d’un nouveau CHU au profit de la wilaya dont le lancement des travaux a été assuré dimanche dernier en présence du wali, Abdelkader Bouaghzi, voilà que le ministre a annoncé encore aujourd’hui, à l’occasion de sa nouvelle visite dans la capitale du Djurdjura où il assisté à la cérémonie portant sur la signature d’un accord de partenariat entre l’Etablissement public hospitalier (EPH) de cardiologie de Draâ Ben Khedda et l’EPH les Castors de Bir Mourad Raïs Alger, que la wilaya de Tizi-Ouzou bénéficiera incessamment de trois nouveaux hôpitaux de 60 lits chacun. Selon Abdelkader Boudiaf, le premier sera construit à Bouzguène, le second à Timizart, et le troisième à Ouadhias. Les travaux de celui-ci (hôpital des Ouadhias) commenceront dans une dizaine de jours. Le ministre a annoncé également que concernant l’hôpital de Maâtkas, il subira une restructuration, opération qui s’inscrit dans le cadre de sa modernisation et d’élargissement de ses capacités de prise en charge des patients. Toujours au registre de bonnes nouvelles, Abdelmalek Boudiaf a déclaré que l’EPH de Tigzirt verra dans les tout prochains jours l’ouverture de son service d’hémodialyse. Le ministre de la santé, de la population et de la réforme hospitalière que sa politique de la santé est d’aller désormais vers la stratégie de la santé de proximité. Très à l’aise devant les journalistes, Abdelamlek Boudiaf a explicité la formule de « la santé de proximité ». « Dorénavant, a-t-il dit, c’est la santé qui ira vers le malade et non l’inverse come c’était le cas autrefois, d’où alors ma volonté de créer établissements de santé au niveau des localités ». S’agissant cependant de la médecine radiologique laquelle fait grand défaut à Tizi-Ouzou, le ministre a annoncé qu’il y fera parvenir cinq médecins radiologues alors qu’en date du 28 février dernier, il a parlé de l’affectation de huit médecins radiologue à Tizi-Ouzou. Concernant cette convention de partenariat entre l’EPH de Draâ Ben Khedda et l’EPH les Castors de Bir Mouras Raïs (Alger), encore une opération réfléchie et mise au point par Abdelmalek Boudiaf, l’objectif ciblé est de faire bénéficier l’équipe de cardiologie de l’EPH de Draâ ben Khedda de la longue et riche expérience de son homologue de l’EPH les Castors de Bir Mourad Raïs, représentée particulièrement par l’éminent Pr Salah-Eddine Bourrezak. Celui-ci dont les travaux médico-scientifiques font autorité sera appelé dès lors à assurer ses compétences médicales tant au niveau de l’EPH les castors de Bir Mourad Raïs et l’EPH de Draâ Ben Khedda. L’accord de partenariat a été signé entre la directrice de l’EPH les castors et le directeur de l’EPH de DBK. Pour sa part, le directeur de la santé, la population de la réforme hospitalière de la wilaya de Tizi-Ouzou, le Dr Mostefa Gaceb, l’objectif visé à travers cette nouvelle dynamique de la santé est de limiter au minimum le transfert de patients à l’étranger. Par ailleurs, le Dr Mostefa Gaceb a indiqué que depuis l’ouverture du EPH de DBK, le 12 février 2014, ses équipes médicales ont assuré une trentaine d’interventions chirurgicales à cœur ouvert et touts ont été exécutées avec succès. Notons enfin que le rendez-vous d’hier à l’EPH de Draâ Ben Khedda a été l’occasion pour M. Tadjer, représentant de la société General Electric, de faire un exposé sur la gestion des hôpitaux pour une meilleure prise en charge. L’auteur de l’exposé s’est basé sur l’étude que sa société a réalisée au niveau de l’hôpital Mustapha Pacha d’Alger, étude qui constitue aujourd’hui une parfaite référence puisque les recommandations et suggestions faites par les experts de General Electric ont porté d’excellents fruits. L’exemple donné est justement l’hôpital Mustapha Pacha d’Alger. Il faut savoir que l’étude de General Electric, consignée dans un document de 800 pages, porte sur la tenue du simple travailleur de l’établissement hospitalier jusqu’au geste du personnel médical vis-à-vis du patient via la gestion du parking et la circulation automobile à l’intérieur de l’hôpital. Selon le calendrier, les équipes d’experts de General Electric seront aujourd’hui à Oran. En dernier, il y a lieu de relever que le rendez-vous d’hier à L’EPH de Draâ Ben Khedda a été marqué par la présence d’un bon nombre de personnalités des mondes médico-scientifique et politique. Parmi le politique, notons la présence du sénateur, Dr Moussa Tamardataza, les députés, Mme Ourida Larfi, Tayeb Mokadem, Mme Yamina Meftah, le président de l’APW de Tizi-Ouzou, Haroun Hocine et des ses proches collaborateurs, à l’instar de Sid-Ali Zemerli. Il va sans dire enfin, que l’ensemble de la délégation qui a accueilli Abdelmalek Boudiaf a été conduite par Abdelakader Bouaghzi. Le grand mérite du premier commis de l’Etat de la wilaya de Tizi-Ouzou a été longuement cité à l’issue de ce rendez-vous.