« Le mouvement de Ferhat Mehenni est dangereux depuis que ses idées ont convaincu une aile du RCD »

1

Depuis que le MAK et le RCD s’étaient unis pour célébrer la double commémoration du 20 avril, date plus que symbolique pour le peuple kabyle en particulier et amazigh en général, le pouvoir arabo-islamiste algérien, ayant pris peur de l’unité retrouvée des enfants de Kabylie, actionne à tour de bras tous ses moyens, que ce soit via ses relais locaux ou via ses titres de presse aux ordres, dans un seul et unique but dénigrer les kabyles à longueur de colonnes.

Rachid Boudjedra, écrivain a répondu à une question du journal El Chourouk par: «Ce mouvement est dangereux, ce monsieur avait entamé son mouvement (MAK, ndlr) il y’a dix ans de cela, et on imaginait qu’il s’épuiserait, mais en réussissant à créer un accord avec le RCD, qui était un parti loin de ces idées, cela a donné naissance à une une aile du RCD qui soutient Mehenni qui, quand il était seul, ne constituait pas une menace»