Le nouveau wali de Bgayet installé par le portrait du président Bouteflika

0

BGAYET (Tamurt) – « Il faut la contribution de tout un chacun pour concrétiser les différents projets en souffrance ». C’est par cette phrase que le nouveau wali de Bgayet, Ahmed Maabed, pense amadouer la population bougiote qui est de nature rebelle.

Cela s’est passé ce lundi matin au siège de la wilaya lors de la cérémonie de son installation en qualité de wali de Vgayet en remplacement de Toufik Mezhoud, Secrétaire Général ayant assuré l’intérim durant plus d’un semestre, qui vient d’être, lui aussi, promu wali d’Annaba. Il est utile de souligner que cette cérémonie s’est déroulée en présence des walis sortant et entrant en l’absence de tout cadre du gouvernement mais sous l’œil attentif du portrait présidentiel. Pourquoi a-t-on rappelé Maabed, qui était en retraite, pour diriger Vgayet ? Tout le monde sait que ce nouveau wali est l’un des plus corrompus en Algérie. Après avoir été wali de Tarf, Jijel et Mostaganem, il a été mis à la retraite avant d’être rappelé ces jours-ci pour être muté à Vgayet, une wilaya qu’il faut garder dans sa situation de sous-développement. Pour permettre à l’exécutif de concrétiser ce projet gouvernemental de laisser cette région kabyle toujours à la traîne, il a été procédé à la promotion du « petit » inspecteur général de la wilaya de Bordj Bou Arreridj, en qualité de secrétaire général de la wilaya de Vgayet.

Ce duo sera-t-il capable de dégeler et réaliser le CHU, le tramway, le dédoublement des routes nationales, celui de la voie ferrée, l’achèvement de la pénétrante autoroutière et un tas d’autres projets inscrits à l’indicatif de la wilaya de Vgayet mais toujours bloqués ? Une véritable utopie ! Assurément que non.

Amaynut pour Tamurt