Le pouvoir algérien cherche l’embrasement en Kabylie

9
Le pouvoir algérien cherche l’embrasement en Kabylie
Le pouvoir algérien cherche l’embrasement en Kabylie

KABYLIE (Tamurt) – L’arrestation en cascade des centaines de congressistes du MAK aujourd’hui à travers plusieurs villes de Kabylie a provoqué une onde de colère au sein de la population.  C’est la consternation générale. Les risques de débordements ne sont pas à écarter.

Les jeunes militants du MAK appellent  la population à se soulever devant la répression des services de sécurités, tout en restant très vigilants pour evitér la violence. En dépit de la colère et de l’indignation qui s’accentuent en Kabylie devant la série de provocation des services de sécurité qui cherchent l’embrasement comme à Ghardaïa, le MAK reste serein et maitrise la situation.

Un scénario que le MAK veut éviter devant un pouvoir affolé et qui ne sait plus quoi faire. Les souverainistes kabyles privilégient toujours  la voie pacifique en dépit des provocations insupportables du régime raciste en place. Pas question de sombrer dans la violence comme le souhaite le régime. Ce dernier, cherche un pretexte pour réprimer les civiles.

Toutefois, la situation reste très sensible, en Kabylie. Un vent de révolte souffle sur la région qui se conjugue avec la provocation des services de sécurité. Le dérapage ou l’irréparable n’est pas à écarter. Le peuple kabyle ne supporte plus la domination d’un régime raciste et islamiste.

Lounès B