Le pouvoir change même les résultats des calculs universels

1

En Kabylie, selon le pouvoir, la majorité de 43 c’est 23 et non 22. C’est ce qui a été porté à la connaissance des nouveaux élus à l’assemblée populaire de wilaya par le wali, lors de la réunion du dimanche matin pour procéder à l’élection du nouveau président de l’APW, qui a repris une circulaire du ministre de l’intérieur laquelle précise que la majorité absolue pour l’APW de Bougie est de 23 sièges, soit la division par 2 du nombre de sièges de la circonscription, qui est de 43, qu’on arrondira à l’entier supérieur plus un siège.
Cette nouvelle donne a créé un chahut de la part des élus du FFS qui sont au nombre de 20 et qui se sont révoltés contre le wali qu’ils ont accusé de vouloir faire dans la confusion pour avantager les autres formations proches du pouvoir.
La nouvelle Apw de Bougie est constituée du FFS avec ses 20 sièges, du FLN qui en possède 9, des 9 élus du RCD et des 5 du RND. Ce bouleversement imprévu a obligé le wali à suspendre la séance pour demander des instructions à sa hiérarchie laquelle n’a pas tardé à réagir en lui faxant, une demie heure plus tard, de nouvelles instructions en lui demandant de suspendre l’application des précédentes instructions en attendant plus de précisions ultérieurement. Voulant quand même installer l’APW sans élection du président, le wali a été désavoué par les présents qui l’ont obligé à reporter la séance à plus tard.

Amaynut