Le pouvoir d’Alger, pivot central de la dominance coloniale des monarchies du Golf

3

CONTRIBUTION TAMURT – Les pays arabes soutiennent l’Algérie, leur colonie de l’ouest. Pour duper les habitants de ce pays, la TRIBU des BAPISTES benbadissiens s’en prend de préférence à l’ancien colon, la France.

Aujourd’hui, à l’ère de l’slamisme politique, l’endoctrinement des algériens s’avère plus efficace pour les faussaires d’Alger que de s’attaquer verbalement à un pays chrétien. Depuis 1962, le règime algérien de Ben Bella, Boumediène et sa suite actuelle, a transformé Tamazgha centrale – AFN centrale en un terrain de lutte entre les trois religions du livre. La plèbe du pouvoir central d’Alger a implanté des prothèses fictives dans chaque cerveau des peuples d’Algérie et du peuple de Kabylie (en partie seulement) pour les orienter tout spécialement vers trois ennemis essentiels: L’ennemi interieur, la Kabylie et toujours cette fameuse main étrangère d’Israel, et naturellement de la France dont ces méfaits sont encore vivaces.

Gaid Salah pense exclusivement arabo-islamisme. Ses déclarations sur le sauvetage de l’Algérie ne portent que sur la défense de son périmètre comme territoire arabe et des biens matériels de sa tribu BAPISTE benbadissienne contractés avec leurs « frères » des pays du Golf arabe. La Tribu d’Alger n’aime pas la Kabylie, mais aussi l’Algérie, terre amazighe. Spirituellement, elle a séparé ce pays de l’Afrique du Nord, ancré culturellement dans le terroir amazigh. La tribu des BAPISTES benbadissiens est une tribu séparatiste. Le peuple Kabyle n’en est pas un. Il est planté solidement dans sa terre amazigho-africaine. Son indépendance le renforcera.

Hsen Ammour

3 COMMENTAIRES

  1. Nous demandons juste à tous ces imazighénes en général et à nos soeurs et fréres kabyles en particulier,qui se « laissent » ,inconsciemment ou pas, »s ‘arabiser » , EN QUOI la neo coloniale ravageuse « militaroflnoarabia d alger,qui veut transformer tamazgha centrale,et nos terres de notre PATRIE LA KABYLIE,en une imposture coloniale maghreb dit « arabe » EST ELLE PLUS LEGITIME ,à nous coloniser,QUE la coloniale apartheid raciste française ?
    En quoi ,BANDES DE MUTANTS KABYLES DE L’ARABERIE COLONIALE ,LES « PIEDS NOIRS ARABES »,les bouteflika,boukharouba,benbella,le mari de hlima,saadani,belkhadem,nezzar,gaid salan,bensalah,bedoui,MIHOUBI…..SONT ILS plus legitimes ,à nous coloniser,que le ramassis des apatrides « malto italoparigo ibéro gitano corso « »appelés « pieds noirs » ?
    En quoi « l arabe » est il plus légitime à nous dominer colonialement que meursault qui lui a remis le relai neo colonial francoarabia « en 1962 au détriment de l’amazigh et du kabyle en particulier qui a combattu ce même « meursault » et sa4é armée du monde de 1954 à 1962 ?
    Au nom de quel droit des peuples , nos « terres kabyles « en tamazgha centrale,doivent elles être « cédées » à la colonisation arabe?

  2. Il faut y lire plus prosaiquement la relation. Ces pays fantoches servent les nababs comme plaque tournante où ils peuvent laver les centaines de milliards$ volés au peuple. Puis font rentrer tout sous forme d’investissement étranger.
    La dictature a besoin de sortir de ce role de bourgeoisie d’Etat/compradores pour acceder directement au role acquis de patrons, ils doivent donc faire oublier la décennie noire quand les généraux se partageaient le pays, pour ce faire le petit peuple devait etre tétanisé. A’ présent on feint les procès pour des sommes importantes mais trop loin du manque à gagner- tous les pret-nom emprisonnés ne rassemblent pas 50 milliards$ de capital, alors que Lamiri économiste algérien parle de 500 milliards$ de subtilisés.

  3. La venue de ces oiseaux de malheur et de mauvaise augure en kabylie ne présage rien de bon. L’émir représente à lui seul la juxtaposition de toutes les régressions, la spoliation des biens et des richesses, la soumission, la souffrance, la confiscation du pouvoir par un clan familial, la privation des libertés, l’interdiction de penser et de s’exprimer, et seulement le droit de se taire et de se prosterner. Partout où ils exercent leur influence néfaste et nuisible pour l’humain, ça fini par d’interminables guerres et l’autodestruction des peuples otochtones. Les kabyles sont à la croisée des chemins, s’ils veulent se libérer et suivre un autre chemin c’est le moment, c’est à eux de choisir leur destin.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici