Le pouvoir ordonne les médias à ne plus sur-médiatiser la « révolution »

1
Marche du hirak à Alger
Marche du hirak à Alger

ALGERIE (TAMURT) – L’arbitre a sifflé la fin de la récréation. En effet, tous les médias algériens, qu’ils soient audiovisuels, audio ou écrits, ont cessé d’accorder une importance capitale au marches populaires organisées chaque vendredi dans la majorité des villes algériennes.

Aucune chaine de télévision n’a d’ailleurs assuré des retransmissions en direct de ces marches, hier vendredi comme cela se faisait depuis le 22 février. Des sources dignes de foi nous ont révélé que le pouvoir algérien a donné des instructions fermes afin de ne plus sur-médiatiser les actions en question et de sur-médiatiser de préférence la participation algérienne à la Coupe d’Afrique des Nations en cours en Egypte et où l’Algérie s’est qualifiée en demi-finale après avoir battu la Cote d’Ivoire jeudi dernier. En effet, ce vendredi tout au long de la journée, aucune chaine de télévision algérienne, privée ou publique, n’a fait référence aux marches d’Alger et des autres villes du pays en dépit de la participation de milliers de personnes à ces manifestations hebdomadaires qui se déroulent depuis le 22 février denier et qui ont contribué à éjecter l’ex-président Abdelaziz Bouteflika et de toute sa bande dont : Ahmed Ouyahia, Said Bouteflika, Abdelmalek Sellal, les généraux Tewfik, Tertag et Hamel, etc.

Il semblerait que le pouvoir algérien actuel est décidé de pousser ce mouvement à l’essoufflement, de manière progressive, pour qu’à partir du mois de septembre prochain, avec la rentré sociale et scolaire, la page soit définitivement tournée. La stratégie du pouvoir consiste aussi à régionaliser cette révolte en essayant de la maintenir, en l’intensifiant, le plus longtemps possible dans la région de Kabylie tout en continuant à mener la guerre au drapeau amazigh car ce sont évidemment les kabyles seulement qui sont ciblés dans ce cas. Quant au reste de l’Algérie, tout le monde est déjà emporté par l’euphorie de la victoire de l’équipe nationale algérienne en quart de finale de la CAN.

Tarik Haddouche

1 COMMENTAIRE

  1. Le régime algerien en principe est favorable pour l´indépendance du pays Kabyle mais les partis algerieniste Kabyle qui bloque sa (zaama ils s´opposent au régime), uniquement un référendum peut trancher sur cette Question!

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici