Le pouvoir veut discréditer Said Sadi

4
Saïd Sadi
Saïd Sadi

KABYLIE (TAMURT) – L’ancien président du RCD et détenu d’avril 1980, Said Sadi, dérange le pouvoir algérien. Il est systématiquement victime d’arnaque et de dénigrement, ces derniers temps.

Il fait peur aux décideurs pour diverses raisons. Said Sadi est d’abord un intellectuel de haut niveau et le régime n’aime pas les compétences. Il est aussi un acteur politique kabyle qui revendique une véritable officialisation de tamazight. Sadi est aussi un véritable rempart au plan de la salafisation de la Kabylie. Il est, comme tout le monde le sait, le seul a revendiquer haut et fort, et de manière claire et assumée, la laïcité. Vu que le peuple algérien est dans la rue, les décideurs craignent que Sadi gagne l’estime des Algériens.

Car, à vrai dire, il est le seul homme politique qui est vraiment capable de réussir une transition démocratique en Algérie, mais tout le monde sait que les décideurs algériens ne le laisseront jamais prendre les commandes du pays. En son fort intérieur, Said Sadi doit aussi le savoir.

Nadir S