Le premier novembre 1954, les Kabyles déclenchaient la guerre de libération

0
1ere novembre 1954
1ere novembre 1954

KABYLIE (Tamurt) – Les Kabyles étaient presque les seuls à combattre l’armée française de 1954 à 1962. C’était, eux seuls, qui avaient déclenché la guerre et qui ont libéré l’Algérie. La guerre n’était pas algérienne. Les Chaouis ont suivi, par la  suite les Kabyles, mais c’était dans les montagnes de Kabylie et dans l’Algérois, oú les Kabyles étaient plus nombreux, que la guerre a eu réellement lieu.

Aucune cartouche n’a été tirée dans tout l’ouest algérien, l’Oranie, Tlemcen etc. Il suffit juste de jeter un coup d’œil sur la carte qui indiquait où les attaques avaient eu lieu pour constater que c’était à Mirabeau, Azazga, Tigzirt, Tazmalt, Akfadou, la vallée de la Soummam, etc. Elles indiquent toutes que les Kabyles étaient les seuls à prendre les armes contre la France.

Dans la Mitidja, c’était Ouamrane accompagné de 150 Kabyles de Draa El Mizane et Makouda qui avaient déclenché la guerre, pour faire croire à l’ennemi que c’était un soulèvement armée qui s’entendait à tout le territoire algérien. C’est la réalité. Sur les 16 colonels de la guerre de libébartion, 13 étaient Kabyles.

Rares sont les Alégriens qui ont rallié les Kabyles dans leur combat contre la France coloniale. Pis encore, la plupart des Algériens étaient des Harkis et ont combattus avec l’armée française contre les maquisards kabyles.

Ravah Amokrane