Le président de la JSK : « je vais saisir le Tribunal de Lausanne »

0
Cherif-Mellal, président de la JSK
Cherif-Mellal, président de la JSK

KABYLIE (Tamurt) – Cherif Mellal, président de la Jeunesse Sportive de Kabylie-JSK, a rejeté la sanction que lui a infligée la Ligue de football professionnel suite à ses déclarations ayant suivi le report injustifié du match USMA-JSK. Cherif Mellal a révélé hier qu’il saisira le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) à Lausanne.

De ce fait, le conflit va encore se corser entre les deux parties. Du côté de la ligue, il a été décidé d’infliger une sanction d’une année de suspension dont six mois avec sursis contre Cherif Mellal. « La commission de discipline, réunie le lundi 19 novembre 2018, a infligé 1 an de suspension dont six mois avec sursis et 200 000 DA d’amende au président de la JS Kabylie, M.Mellal Cherif pour violation de l’obligation de réserve, outrage et atteinte à la dignité et à l’honneur d’un membre de la ligue. Cette décision a été prise suite aux déclarations et interviews accordés à plusieurs médias par le dirigeant de la JSK au sujet du décalage de 24 heures de la rencontre de championnat entre l’USM Alger et la JS Kabylie », précise le communiqué rendu public hier par la Ligue de Football Professionnel.

En guise de réaction à cette sévère sentence, Cherif Mellal a déclaré hier qu’il ne compte pas se laisser faire. « Je pousserais l’affaire très loin », a martelé Cherif Mellal. « Je vais leur montrer qui est vraiment Cherif Mellal », a-t-il ajouté avant de préciser qu’il saisira le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) de Lausanne.

Tarik Haddouche

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici