Le prince saoudien préfère Israël à l’Iran

0
Mohamed Benselmane
Mohamed Benselmane

ARABIE SAOUDITE (Tamurt) – Alors que les arabo-baathistes algériens continuent à soutenir, corps et âme, la Palestine et à condamner Israël malgré le vœu de certains de ses dirigeants à vouloir faire la paix, voilà que le représentant officiel de l’Islam dans le monde, L’Arabie saoudite en l’occurrence, par la voix de son prince héritier, reconnait à Israël le droit d’avoir son propre État.

C’est à partir des États Unis d’Amérique où il est en visite officielle, que le prince Mohamed Benselmane a déclaré à un journal américain qu’il ne voyait pas d’objection religieuse quant à l’existence d’un État d’Israël au même titre qu’un État palestinien.  Il confirme la nouvelle vision politique des saoudiens, en insistant sur le principe d’une vie, dans leurs nations pacifiques, pour tous les peuples du monde. Concernant d’éventuelles relations diplomatiques entre l’Arabie Saoudite et Israël, le nouvel homme fort, du pays d’Oussama Benladen, les a subordonnées à la signature d’un accord de paix pour assurer, dira-t-il, la stabilité de chacun et avoir des relations normales.

D’ailleurs il reconnaîtra qu’Israël est une grande économie et qu’il y a beaucoup d’intérêts avec ce pays contrairement à l’Iran dont il compare le guide à Hitler. Pour une question d’intérêts, les saoudiens lâchent leurs frères de religion pour flirter avec leurs ennemis jurés. Le prince héritier est en voie de faire de l’Arabie Saoudite un pays ouvert si, bien sur, il n’est pas assassiné d’ici là par les islamistes.

Amaynut