Le Prix Matoub décerné à Boukhari, Benchicou et Khadidja

0
Matoub Lounès
Matoub Lounès

ALGERIE (TAMURT) – Le Prix Matoub-Lounès contre l’oubli (édition 2019) sera décerné cette fois-ci au journaliste et écrivain Mohamed Benchicou, à l’animatrice de la radio kabyle chaine II Khadidja et, à titre posthume, à Said Boukhari, grand militant de la cause berbère nous ayant quitté récemment.

Il s’agit donc du Prix Matoub-Lounès contre l’oubli que décerne chaque année l’association culturelle berbère « Amgud » de Drâa El Mizan. La cérémonie de remise de ce prix aura lieu le 22 juin prochain au chef-lieu de la daïra de Drâa El Mizan à la veille de la commémoration du 21ème anniversaire de l’assassinat du rebelle. De nombreuses personnalités du monde culturel, artistique et politique seront présents lors de cette cérémonie où un programme d’animation culturelle est également concocté par les membres de l’association « Amgud » dont une conférence avec l’écrivain-poète Yacine Hebbache autour de son livre : « Matoub Lounès, le chemin vers le mythe », paru récemment aux éditions « Tafat ».

Il faut rappeler que de nombreuses autres activités seront organisées à la même occasion partout en Kabylie. A Boghni, c’est une statue à l’effigie de Matoub Lounès qui sera inauguré le 25 juin prochain au centre ville près de la poste. D’autres activités inhérentes à cette commémoration seront communiquées à nos lecteurs dans nos prochaines éditions.

Tarik Haddouche

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici