Le procès de Issad Rebrab reporté

0
Heddad et Rebrab
Heddad et Rebrab

KABYLIE (TAMURT) – Le procès de l’homme d’affaires kabyle Issad Rebrab, prévu hier jeudi dans un tribunal d’Alger, a été finalement reporté à l’instar de celui de l’autre homme d’affaires, également originaire de Kabylie, Ali Haddad, prévu il y a quelques jours, reporté aussi.

Le mystère reste entier concernant l’arrestation de Issad Rebrab. Et l’absence totale de communication de la part des institutions judiciaires algériennes sur cette question n’est pas pour éclairer l’opinion publique sur cette affaire. Issad Rebrab, emprisonné à El Harrach depuis le 22 avril dernier, devait passer hier jeudi devant le tribunal de Sidi Mhamed à Alger mais l’affaire a été reportée sans que des explications suffisantes ne soient rendue publiques au sujet des détails de ce dossier. L’opinion publique reste ainsi très mal informée concernant cette affaire. Précisons que ce report a été décidé suite à une demande exprimée par le collectif des avocats de Issad Rebrab qui est pour rappel le grand patron du plus important groupe agro-alimentaire algérien à savoir : Cevital qui produit principalement du sucre et de l’huile de table.

Pour rappel, Issad Rebrab est accusé de « surfacturation, de faux et usage de faux ainsi que de transfert illicite de devises en plus de l’importation de matériel d’occasion ». Rappelons qu’une véritable cabale judiciaire est enregistrée en Algérie depuis le départ de l’ex-président de la République Abdelaziz Bouteflika. Des hommes politiques et des hommes d’affaires très puissants sont derrière les barreaux depuis plus d’un mois dont deux généraux majors : Mohamed Mediene dit Tewfik et Athmane Tartag, les hommes d’affaires Kouninef, Rebrab et Haddad, la porte-parole du Parti des Travailleurs (PT). Deux anciens chef du gouvernement (Sellal et Ouyahia), huit ministres et deux walis ont été convoqués il y a quelques jours par la Cour d’Alger et leurs dossiers ont été transférés à la Cour suprême. Les douze hauts responsables font l’objet d’enquêtes sur des affaires de corruption et de détournement de deniers publics.

Tarik Haddouche

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici