Le projet de l’Académie de tamazight est bloqué

6
Si El Hachemi Assad

KABYLIE (Tamurt) – C’est une grave révélation qui a été faite lundi dernier par El Hachemi Assad, secrétaire général du Haut-commissariat à l’Amazighité. En fait, le SG du HCA, une institution de la présidence de la République, faut-il le rappeler, a affirmé que la création de l’Académie de langue amazighe est un projet bloqué.

El Hachemi Assad, qui animait une conférence de presse au siège du quotidien « El Djoumhouria », à Oran,  a indiqué que le projet de l’Académie algérienne de langue Tamazight est pris en otage par des luttes politiciennes qui ont pour principale origine le choix des caractères de transcription. El Hachemi Assad a ajouté que ce ne sont malheureusement pas les spécialistes en linguistique qui en font une préoccupation primordiale et un objet de fixation mais ce sont plutôt des personnes activant dans le domaine politique qui veulent bloquer toute avancée de la reconnaissance et du développement de la langue tamazight en mettant en avant la cruciale question du choix des caractères de transcription.

Il s’agit bien sûr des défenseurs des caractères arabes, qui non seulement se comptent sur le bout des doigts mais aussi qui n’ont jamais rien produit en tamazight ni lutté pour la reconnaissance de l’identité berbère, ni durant la période de clandestinité ni plus tard. Il s’agit en quelque sorte de « défenseurs de l’amazighité » de la dernière heure. Quant à El Hachemi Assad il a réaffirmé, lors de la même conférence de presse, qu’au niveau du HCA, le choix des caractères latins a été fait depuis plusieurs années suite à la tenue de plusieurs colloques scientifiques et journées d’étude sur la question.

Le fait que toutes les recherches et autres publications aient été réalisées en caractères latins depuis plusieurs décennies, notamment depuis Boulifa et Mouloud Mammeri plaident incontestablement en faveur des caractères latins.

Tahar Khellaf  

6 COMMENTAIRES

  1. Ce même Hachemi El Assad du HCA a permis que les livres de classe pour les élèves de Tamazight soient imprimés en arabe.

  2. La langue amazighe n’a pas besoin d’académie. Les anglais ont décidé dans les années 1700 que leur langue n’avait pas besoin d’un d’un comité pour leur dire comment parler et écrire leur langue. Jusqu’à aujourd’hui l’anglais n’a pas d’académie et se porte très bien. Ce n’est pas une académie qui va faire avancer notre langue. Au contraire, elle sera un obstacle.

  3. Suref thiyi a yiqvayliyen

    nekini dheg mathwen

    matci tsi yitha dhegwen

    ma niɣd ayen yi caɣven

    thikli iɣ dedjan imenza

    widh ireban nif dhel harma

    assa nedjats ɣar thama

    netvaƐ avridh lexdaƐa

    iɣ debwin waraw n’Ɛuqba.

  4. Tamazight est déjà prisonnière de ces analphabètes par le biais de ses enfants qui la renient. Ils sont sur terre comme si ils étaient dans une salle d’attente à attendre pour aller au paradis (pour les 72 vierges, il faut vraiment être vide pour croire ces choses). Ils confondent leur origine avec leur religion.

    Sekudh yets qariv ɣar rebi swawel,
    Dhi lefƐalis, ɣar el djuhala ig-tsuɣel.

  5. C’ est parce que l’ on a renverse’ la hierarchie des valeurs. On donne d’ abord l’ algerie arabe pour certaine, donc tout ce qui vient apres doit etre mesure’ par la visiere arabe.
    Un peuple c’ est avant tout son anthropologie depuis laquelle on deduit les valeurs constitutives. Dans cett e optique et a’ ce niveau il n y a qu’ a’ adapter les institutions aux valeurs du peuple. La dictature arabiste issue du coup d’ Etat de 62 occupe militairement les istituzione de l’ Etat puis dicte les valeurs arabes dans une contitutionette confectionnee a’ la sauvette (dans un cinema du reste). Morale, l’ arabite’ est au certain et thamazight est FACULTATIVE, or adherer a’ l’ algerie arabe est une aberration, croire faire un peuple inique en superposant bureaucratiquement une cohabitation de valeurs, fictivement, est croire semer un mensonge pour faire pousser la verite’. le triptyque en realite’ est juste uune supercherie l’ Etat pense’ en arabe est toujours vehicule de l’ arabite’ et l’ islam sert au final juste a’ couvrir cette hierarchisation des peuple. Un kabyle ne doit pas s’ attendre une sensibilità’ kabyle d’ un Etat qui ne l’ est pas. En effet si les arabes ou arabises veulent le caractere arabe c’ est d’ abord parce qu’ ils se sentent plus citoyens, du reste meme l’ armee refuse thamazight et se sent arabe. Les valeurs font la difference des peuples, pour ma part une algerie arabe meme partiellement ne me reppresenterait jamais, c’ est a’ fleur de peau et c’ est naturel! Un francais n’ est pas un belge. Quand il y a affinite’ de valeurs, comme en kabylie l’ Etat interiorise’ fonctionne meme dans l’ absence de constitution ecrite. La synthese d e peuple sert les castes qui vivent des tensions societales. Le regime a donc besoin de non-choix parcequ’ il vit du maanque de cohesion. Quand on sait qu’ il est illegitime, alors que l’ algerie qui n’ a jamais ete arabe et que ni le congres de la Soummam ni le Gpra n’ avaient jamais parle’ d’ Etat arabe. Un compromis sur la base d’ une illegitimite’ c’ est un suicide.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici