Le RCD soutient Bouteflika en 1999 puis la « révolution » en 2019

11
Le RCD et la transition
Le RCD et la transition

ALGERIE (TAMURT) – Le RCD (Rassemblement pour la Culture et la Démocratie) est un parti politique très connu pour sa versatilité et l’absence de constance dans sa démarche et ce, depuis sa création dans le bureau du général Larbi Belkheir avant même la promulgation de loi qui devait permettre aux formations politiques d’être créées. Un parti auquel ses instigateurs avait assigné un objectif principal : briser le FFS et diviser la Kabylie.

Depuis qu’il avait fait un coup au MCB lors de la première grandiose marche historique du MCB le 25 janvier 1990, le RCD n’a pas cessé de changer de fusil d’épaule au gré des injonctions de ses parrains et en déroutant même ses propres partisans qui ont fini, dans leur grande majorité, par divorcer avec lui. Personne ne peut oublier l’appel lancé par le RCD au lendemain de celui fait par le MCB en janvier 1990, pour une grandiose marche à Alger afin d’exiger du pouvoir de reconnaitre la langue et culture amazighes. D’ailleurs, cette affaire a même été le thème d’une partie de l’album « Regard sur l’histoire d’un pays damné » de Matoub Lounès, sorti juste après. Mais là n’est pas notre propos. Il s’agit plutôt de rappeler l’attitude du RCD par rapport à Bouteflika Abdelaziz.

La position du RCD à la veille de la tenue de l’élection présidentielle d’avril 1999 qui allait voir Bouteflika devenir président de la République a été on ne peut plus claire : « boycottons la dernière fraude du siècle ». Une campagne de dénigrement digne d’un parti d’opposition radical a caractérisé la démarche du RCD avant l’élection de Bouteflika. Puis, après l’intronisation de ce dernier, le RCD a subitement et « courageusement » retourné la veste. Il soutient de manière indéfectible et active Abdelaziz Bouteflika, il participe au gouvernement et fait une grande campagne en faveur de la concorde civile qui lave les terroristes islamistes de tous leurs crimes faisant d’eux presque des héros de la Nation. Puis, quelques temps plus tard (encore !), le même RCD abandonne le même Bouteflika en devenant l’un de ses farouches opposants ! Le hic, c’est qu’à chaque fois, les responsables du RCD trouvent toujours le « courage » nécessaire pour affronter ses sympathisants et ceux qui lui tendent de temps à autre l’oreille pour plaider sa cause et se donner raison sans avoir froid aux yeux.

C’est donc tout naturellement et sans surprise aussi qu’au début de ce qu’on appelle la Révolution du 22 février 2019, le RCD, ou ce qui en reste (car depuis 1999, ce parti a connu plusieurs saignées et une véritable désertion même de la part de ses membres fondateurs dont il ne reste plus aucun dans la direction du parti), campe le jeu d’un parti engagé corps et âme dans le « hirak ». Cette absence de constance et de ligne de conduite cohérente dans les rangs du RCD trouve une partie de son explication dans le fait que la majorité des observateurs ont fini par confirmer qu’il s’agit d’un parti qui roulait et qui roule pour des clans du pouvoir. Même les éléments clés de ce parti l’ont confirmé ou l’ont insinué en des termes à peine voilés à l’instar de Mokrane Ait Larbi, Ferhat Mehenni et Nordine Ait Hamouda, dernièrement, pour ne citer que ceux-là. Quant à la « révolution » du 22 février 2019, le RCD est le premier à savoir qu’il s’agit bel et bien d’une guerre de clan. Sans plus.

Tarik Haddouche

11 COMMENTAIRES

  1. Je n’ai pas de commentaires à commentez mais je vous demande juste si vous savez le rôle d’une GIROUETTE?
    Bah le RCD joue bien ce rôle de la girouette pour le pouvoir. Voilà c’est tout ce que j’ai à dire, merci.

  2. Les tenants du pouvoir aujourd’hui en Algérie, sont depuis le 22 février en bronle bas de combat, ce qui est ignoré par la majorité du peuple ainsi que ses cadres, ce qui est remouve ce pays ce n’est pas du tout un jeux dhil qahwa, certes un peu de retour pour surfer dans les livres scolaires, on apprend que ce mouvement social sortant des stades menés par une jeunesse assoiffée, regardant ses paires européennes, proches de leurs modes de vie, plutôt qu’ à ceux des orientaux, ne va pas durer, plus que ça sera mort dans l’oeuf comme hélas beaucoup de précédents,
    Cependant, une guerre psychologique de grande envergure contre ce peuple sur de multiples support, avec une stratégie bien définie,
    Faire peur, passer des mensonges (des vérités sans véracité), stigmatisation d’une partie de la société ets… ne s’appelle pas autre que propagande,
    la propagande est utilisée que en temps de guerre,
    Avis à ces écrivains de toiles, parler de division, comme comparer le RCd et le FFS de 2019 et de ceux de 1990, ce n’est qu’une propagande,

    Djef

  3. Je n’arrive pas à comprendre ces kabyles? Ils participent à leur éradication en tant que peuple? Donner du crédit à ces deux partis hypocrites qui prospèrent sur leur malheur et celui de leurs enfants, me pose des tas de questions sur leur fonctionnement intellectuel, soit ils sont bêtes et dégénérés, ou bien difinitivement maudits comme tous ces berbères qui s’étaient pliés devant la bassesse de l’humanité hilalienne??????…

  4. D’abord mes salutations à Mr Haddouche et à toute l’équipe du journal et ses lecteurs et lectrices.
    Je crois que tout le monde est bien au courant, ceci au travers du territoire national que le RCD est une création du pouvoir (voir par la les criminels du DRS) dont l’objectif est de faire barrage au FFS pour le rendre inefficace. Les preuves à cela sont nombreuses et je n’ai pas besoin de les énumérer ici. Ceci est donc, un fait établi et personne ne peut dire le contraire sinon les éléments du pouvoir d’hier et d’aujourd’hui ainsi que leurs valets KDS. Le résultat, on le connaît tous, la dislocation du FFS et sa réduction en une coquille vide. Alors ma question est destiné à mes confrères du RCD principalement et ausi d’autres partis qui gravitent autour: qu’est-ce que votre alliance avec le diable (DRS and co) à ramené comme changement ou valeures ajoutées positives au pays et au peuple. Sinon des avantages accordés par si par là à des criminels et toutes les personnes dont le cerveau et leurs ventres font un et un seul. Le chauvinisme, l’extrémisme n ‘ont jamais rien apporter de bon pour l’inhumanité.
    Alors quand on voit des gens rejeter leurs amazighite avec force et vigueur ou encore ceux qui rejettent avec une fierté déplacée tout ce qui est Arabe ne pourrait nous mener nulle part. La force du pouvoir, hérité du colonisateur, a été et restera toujours la DIVISION. Donc il faut essayer d’exterminer cette mauvaise herbe de tout notre environnement une bonne fois pour toute. Pour cela un sacrifice de tout un chacun de nous est exigé pour l’édification d’un pays respectable et respecté.
    Regardez les pays de part le monde. Ils sont constitués de différentes cultures et idéologies mais arrivent quand à vivre dans le respect les une des autres. Je préfère m’arrêter là pour aujourd’hui.
    Gloire à nos martyres.

  5. FFS et RCD ont toujours eu pour rôle principal de siphonner les voix des électeurs kabyles, et d’étouffer la contestation kabyle. Ces deux partis politiques officine ont parfaitement accompli leur rôle d’endormissement des kabyles. Rien n’évoque ni dans le nom ou ni dans le programme (s’ils en ont un) de ces deux partis, une quelconque allusion aux kabyles.

  6. je crois les deux partis, RCD et FFS sont logés a la même enseigne. Pourquoi a votre avis messiers vous me diriez si c’est juste ou faux.
    1) Accepter de participer aux élections quelles qu’elles soient, c’est reconnaitre de facto la constitution algérien qui déclare ; arabe langue du colonisateur Okba et renvoyé tamazight langue depuis Massinissa qui remontre a plus de mille ans.
    2) Où est écrit que l’islam est la religion de l’Etat
    3) Où tout ces habitants sont des arabes
    4) Où l’histoire etait fausse de a à z.
    5) Où est ecrit noir sur blanc que l’Algerie fait partie de la nation arabe , etc,….
    Tout en sachant aussi que les partis dit kabyles ne pourront jamais avoir d’autres électeurs non kabyles. Donc ils savent dés le départ qu’ils ne pourront jamais avoir la majorité au parlement.
    Donc a mon sens ils ont fait l’erreur d accepter cette officialité de ces partis si c’est pour siéger dans une assemblée qui nous rappelle celle des colons français.
    Durant la colonisation français rappelez vous, il avait un million de pieds noirs en Algerie et on eut a chaque fois la majorité absolue dans les deux chambres.
    pour ce qu’on appelle les Algériens aujourd’hui, il y a eu 23 députes arabes et 17 députes kabyles.
    Donc pour nous kabyles ou amazighs, rien n’a changé depuis 1830 a ce jour. Donc, l’erreur fatale c’est de choisir son confort personnel et celui de ses au détriment des siens, je veux dire kabyles ou amazighs, car nos frères du Mzab sont aussi victime de cette nouvelle colonisation.
    Le FFS et le RCD doivent impérativement changer de stratégie, se démarquer des clans et tracer une nouvelle voie qui mènera les amazighs et les arabisés ‘malgré eux, sur le chemin de la réconciliation entre eux et avec leur histoire millénaire.
    La solution n’est pas dans le reniement ou la honte ou haine de soit. Il faut s’accepter comme on est. l’arabisme ou l’islamisme, nous avons assez souffert de ces doctrines de haine qui ont ravagées les cerveaux de nos jeunes depuis le messalisme qui venait au coeur du Djurdjura pour nous faire son discours en langue du colon et en plus il s’etait même permis d’insulter ceux qui étaient venus le recevoir (voir A. Ouerdane).

  7. Il faudra alors demander aux citoyens vivant en régions kabyles un referendum d’autodétermination , pas de fédéralisme pas de confederalisme. Commencez déjà par jalonné les terrains, les montagne que sais-je encore les postes frontières avec l’Algérie et le « Kabyliland », rendez les passeports algériens aux autorités algériennes, etc etc…

  8. Leur role est d’adoucir l’assimilation à la oumma arabislamique. Le hirak aussi cherche de nous vendre une personnalité hybride où se mélangent arabité et Kabylité. C’est dans la continuité de la négation qui est diluée dans des pancartes et slogans pensés en arabe ppuis vendus à Tizi. Une standardisation qui dit bien que les manifestants n’ont rien de Kabyle que la volonté , encore une fois de parler en leurs noms malgré eux.

  9. La majorité des mouvements Kabyles sont soit combattu par le crime soit infiltrés. Le RCD est une infiltration systématique du mouvement Kabyle. Recement meme le FFS est noyauté. Siéger au parloir de boumediene est une insulte aux victimes de 63. Les leaders propulsés sur scène sont les agents de demain.

  10. LAMENTABLE REGRESSION …

    Sur toutes les affiches du RCD et aussi du FFS la langue arabe trone au dessus de Tamazight. OKBA ECRASE MASSINISSA
    Ina3din Re…… Nsen !

  11. Je témoigne en mon âme et conscience avoir entendu de la bouche de Mokrane Ait Larbi en conférence avec Saïd Saadi à la salle Mitidja de Blida que sur conseil de feu Larbi Belkeir qu’ils ont créé le RCD vers la fin des années 80. Je confirme aussi avoir assisté à la naissance de ce parti à la maison de la culture Mouloud Mameri sous le thème fort accrocheur assises du mouvement culturel berbère. C’était un holp up politique puisque cette rencontre a donné naissance à un parti politique.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici