Le sang kabyle ne doit plus couler pour l’Algérie

4

KABYLIE (TAMURT) – La situation est alarmante en Algérie. Tout peut se produire et des dérapages ne sont pas a écarter. Une première personne a déjà laissé sa vie à Alger, lors de la manifestation de vendredi dernier.

Comme tout le monde le sait, il s’agit du fils de Benyoucef Benkheda, un des chefs historiques. Le régime algérien est capable de commettre un carnage pour se maintenir. Il l’a déjà commis en 2001. Quelque soit les tendances politique de chaque kabyle, il faut rester vigilant et très prudent pour éviter la violence. Aucun Kabyle ne mérite de mourir pour l’Algérie.

Les participants aux manifestation en vue de changer le régime algérien ne concerne pas à vrai dire les Kabyles. Ces derniers, sont les plus exposés aux danger. La Kabylie a besoin de tous ses enfants. Les clans du régime soufflent sur le brasier en Kabylie et tout le monde le sait.

Nadir S.

4 COMMENTAIRES

  1. Vous avez raison, la prudence est de mise. Les Kabyles ont trop souvent par le passé, servi de chair à canon. Ils ne doivent plus tirer les marrons du feu, au profit d’autres personnes. Ils ne doivent plus être les dindons de la farce.

  2. Article incitant à la dissolution du peuple algerien au moment où il doit s’unir ! Toute l’algerie doit s’opposer à cet état qui nous à humilier pandant assez longtemps aux yeux de tout les peuples du monde ! Et pour ceux qui disent qie ce ne sont pas des kabyles qui ont manifésté vous venez d’où ? Vous n’étes certainnement pas kabyles sinon vous serez les premiers à l’avoir fait ! Y’en a eu des miliers à bejaia et tizi

  3. 500 dinars, un sandwich, une limonade et une ballade. Une armada de bus décharge ses manifestats à Tizi. Comme c’est curieux, aucun drapeau kabyle, ni confédéral amazigh porté par ces pseudos manifestants kabyles. Impliquer la kabylie, tel semble le leitmotiv d’un clan contre Bouteflika. Mais impliquer la kabylie par son effacement et le renoncement à son ètre intrinsèque, son combat, son identité pour l’intégrer dans un combat de la « Oumma, une et indéfectible » qui l’absorbera à jamais. La kabylie, renvois ces clans dos à dos, leur socle idéologique et leur haine du kabyle étant le même, seule la mangeoire les sépare.

  4. On ramène d’autres régions des manifestants pour scander « echab youri… », que dire des pancartes en arabe, c’est plus que certain qu’il ne s’agit pas de kabyles mais d’un faux. C’est clair et net que c’est une frange du régime contre un autre

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici