Le siège de la mairie d’Aït Ouacif fermé par les citoyens depuis six jours

0

AIT OUACIF (Tamurt) – Encore une affaire de favoritisme dans la distribution de logement. Cette fois, c’est le maire d’Ait Ouacif, un élu FFS, qui a distribué à ses proches et amis des logements sociaux de la localité, selon les habitants de la région. Ces derniers sont en colère et ont, depuis sept jours, cadenassé le siège de la mairie.

Leur action de protestation est illimitée, selon, des sources locales. Les citoyens, en colère, ont décidé de maintenir leur action de protestation jusqu’à l’annulation de la liste des bénéficiaires des logements. Parmi les bénéficiaires, le beau père du maire qui touche un salaire important, alors que les logement sont à caractère social et destinés en principe aux familles à revenus modestes ne dépassant pas les 25000 dinars par mois.

Le maire et les autres élus qui gèrent cette municipalité, située au pied des montagnes du Djurdjura, n’ont donné aucune explication sur les critères de l’octroi des logements sociaux. Leur favoritisme est flagrant. La corruption ne concerne pas uniquement les décideurs au sommet de l’Etat. Les élus locaux généralement anonyme font aussi des ravages au niveau des municipalités.

Ravah Amokrane