Le vagabond mis à l’honneur par Ali Ideflawen

0
Ali Ideflawen
Ali Ideflawen

CULTURE (Tamurt) – Abudali ou le vagabond est le titre du dernier album d’Ali Ideflawen est sorti depuis quelques jours. il est désormais dans les bacs au grand bonheur de ses fans, fort nombreux. Le CD, est présenté avec  une jaquette illustrée par l’artiste Amarni.

Fort de huit chansons, ce nouveau produit du mythique chanteur kabyle, Ali Ideflawen, est un chef d’œuvre tant musicalement que du point de vue des textes. Son parolier, Ziani Lhacène, a contribué dans cet opus avec l’écriture de quatre chansons et dont l’une d’elles est une sorte d’hommage à Mohia, ce regretté dramaturge qui a adapté plusieurs pièces théâtrales d’illustres auteurs étrangers.

Dans la série d’hommages composant cet album, Ali Ideflawen n’a pas oublié les vieux, la mère et la femme en général. Dans cette œuvre, l’artiste chante un petit peu les péripéties d’une amitié empreinte de trahison et d’intérêts.

Le titre «  Le vagabond » est un hommage aux vagabonds qui avaient pu, à une certaine époque, à s’imposer dans la société au point de devenir sacrés et parfois vénérés. Cette chanson a été écrite par Lhacene Ziani.

Amaynut