Le Wali de Bougie contre la liberté de culte

0

COMMUNIQUE (Tamurt) – Sept lieux de cultes de confessions chrétiennes « Eglises » repartis sur le territoire de la wilaya de Bejaia, en activités depuis des années sous la couverture légale de l’église protestante d’Algérie, EPA, viennent de recevoir une sommation du wali, à se conformer à la loi en vigueur, notamment l’ordonnance n°06-03 de février 2006 réglementant les cultes autres que musulmans, sous peine de fermeture définitive et la loi 90/31 régissant les associations.

Alerté, La LADDH s’insurge contre cette mesure et rappelle que Mr le wali ne peut pas se substituer à la justice, seule institution habilitée à statuer sur la légalité ou pas de ces lieux, et que le régime associatif en Algérie est déclaratif non soumis à l’agrément de l’administration.

Par ailleurs, la LADDH bureau de Bejaia rappelle que la liberté d’opinion et de conscience, mères de toutes les libertés sont des droits garantis par la constitution dans son article 36 et les conventions internationales des droits de l’Homme ratifiées par l’Algérie à citer la convention internationale relative aux droits politiques et civils dans son article 18, qui sont de fait intégrées dans le droit national donc opposables.

En fin la LADDH, appelle l’opinion publique à se mobiliser en faveurs du respect de la liberté de conscience et d’opinion à chaque fois qu’elles sont menacées.

P/la LADDH bureau de BEJAIA. Le 24 mai 2011

Mr Saïd SALHI

Membre du bureau national de la LADDH

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici