le wali de Bougie viole la loi.

0

Mercredi, le wali de Bougie a encore une fois violé la loi pourtant faite par ses pairs, en organisant l’élection du maire de Tizi N’berber au siège de la wilaya. Non seulement, il a fui la population locale transgressant ainsi la loi, en organisant cette réunion ailleurs qu’au niveau du siège de la mairie de la localité mais aussi il a convaincu les élus de cette commune à voter par deux fois pour élire le maire alors que la loi stipule clairement qu’après le premier tour, les deux candidats classés premier et deuxième doivent se représenter une seconde fois deux jours plus tard, non pas deux minutes plus tard comme ce fut le cas à Bougie.

MASSIDIDA