L’école algérienne oblige l’énfant à aimer le prophète Mohamed plus que son propre père

38
manuel scolaire islamiste

ALGÉRIE (Tamurt) – Un livre scolaire de cursus primaire propose un exercice des plus étonnants aux écoliers algériens. Il s’agit du livre de l’éducation civique qui met  l’élève dans l’embarras.

« Aimes-tu ton père ou le prophète Mohamed? » lit-on dans un exercice. L’élève est obligé de cocher la bonne  réponse. Et ce n’est pas étonnant que la bonne réponse, d’après la solution de ce livre,  soit que l’enfant doit aimer,  en priorité,  le prophète des musulmans plus que son propre père. Le scandale fait le buzz sur les réseaux sociaux et l’information est largement diffusée par plusieurs sites d’information.

La question de ce livre scolaire est aussi débile que stupide. L’école algérienne ne fait qu’endoctriner les petits enfants. Ce genre de questions ne sont pas éducatives, mais destructives de la personnalité des petits enfants. On ne pose ce genre de questions que dans les milieux sectaires.  Un petit enfant aime instinctivement ses parents biologiques. Dans des pays émancipés et développés, on ne parle jamais de religions à des petits enfants. Que répondra un enfant issu d’un couple chrétien? Que connait un petit enfant de Mohamed ou d’autres religions?

Ravah Amokrane pour Tamurt