Les législatives perturbent les partis politiques à Bougie

1

BOUGIE (Tamurt) – Les prochaines élections législatives font jaser tout le monde, plus particulièrement les militants des partis politiques. Dans la région de Bougie, ni la liste du FFS, ni celle du RCD, ni celle du RND, encore moins celles du FLN et du MPA n’ont été cautionnées par la base militante.

Au FFS, c’est le chef du groupe parlementaire, ancien du FLN et du RCD, qui mène la liste tout en étant un pion très important dans l’échiquier politique du parti. Il a imposé des personnes contestées par tout le monde et la direction n’a fait que valider la dite liste contre la volonté des simples militants qui auraient voulu voir les militants sincères être retenus.  Il en est de même au niveau du parti rival, le RCD. De véritables militants de base se sont vus attribuer des strapontins alors que des novices en politique ont été classés parmi les premiers.

L’autre parti dit kabyle, celui d’Amara Benyounes, a préféré un touriste politique pour mener la liste au détriment du créateur et coordinateur du parti à Bougie. Ceci ne fait que décrédibiliser ces formations politiques à Bougie. Le même problème est enregistré chez les partisans officiels du pouvoir. Si le RND est traversé par une tempête suite à la guéguerre ayant mis aux prises les deux prétendants à la députation, l’actuel premier responsable du parti à Bougie et le député sortant,  le FLN a failli se retrouver dans la même situation. Un dissident du RCD, cadre du secteur de la santé, a failli être parachuté comme tête de liste à la place de l’actuel maire de Bougie.

Amaynut

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici