Législatives : Un vote sanction à Bougie

6
siège APN

BOUGIE (Tamurt) – La liste indépendante du maire de Tinebdar passe et celle de l’ex-Président de l’APW talonne de près les gagnants alors qu’un inconnu dans la région, le parti de la bonne gouvernance rate d’un cheveu l’élection de sa tête de liste. Cela est tout simplement un vote sanction aux partis qui se disaient, autrefois, à fort ancrage en Kabylie.

Sur les 529.506 inscrits, au niveau de toute la région  de Bougie, 98.033 ont voté mais dont 13.719 ont mis des bulletins nuls dans les urnes. Avec ce taux de 18,52 %, assez faible, la population de Bougie confirme son rejet de ces élections. Toutefois malgré que les élections aient eu lieu, personne ne s’attendait à ces résultats. Les pronostics des uns et des autres ont été, pratiquement, tous déjoués par un  vote qui est plutôt proche de la sanction. Le RCD  qui gère plusieurs communes de la wilaya n’a obtenu que deux sièges, avec 7907 voix, alors que son frère ennemi, le FFS en l’occurrence, qui gère également plusieurs communes et l’APW, perd des sièges par rapport à la mandature précédente. Il est passé de 7 sièges à quatre sièges tout en gardant la première place au niveau de la wilaya avec ses 17.395 voix. L’autre perdant, c’est le RND qui n’a pu obtenir qu’un siège, avec 6.027 voix, alors qu’il possédait deux sièges dans la mandature précédente. Justement l’une de ces deux députés, aujourd’hui dissidente, a obtenu, sous la bannière de sa nouvelle formation, le RPR en l’occurrence, un siège. C’est une nouveauté à Bougie que le RPR obtienne un siège à l’APN.

Un autre dissident, député ayant démissionné du FFS pour rallier le Front de l’avenir, a obtenu un siège. Le FLN qui avait trois députés en perd un siège. Il n’a pu obtenir que deux sièges pour le prochain mandat.  Sur les deux listes indépendantes, seule celle du maire de Tinebdar est passé avec un siège. L’ex-Président de l’APW, tête de l’autre liste indépendante est classé juste derrière les gagnants avec 3.750 voix mais sans parvenir à obtenir le quitus.

Amaynut