L’enseignement des maths en Tamazight est possible

3

BARBACHA (Tamurt) – Le professeur Rachid Ait Ali Oukaci et le Docteur Malika Ait Amer, enseignants universitaires au canada, ont animé, ce jeudi à Barbacha, une conférence autour de l’enseignement des matières scientifiques en usant de la langue maternelle.  

Rachid Ait Ali Oukaci
Rachid Ait Ali Oukaci

Faire de Tamazight une langue d’enseignement des mathématiques, par exemple, est simple, selon les orateurs, qui se sont basés sur un concept américain lequel aurait été testé, avec réussite, au Canada.  Ainsi donc, tout le monde s’accorde à dire que la rupture de l’enfant avec la langue maternelle dès son entrée à l’école est à l’origine de l’échec scolaire en Algérie.

Amaynut