L’entraineur Belge Hugo Broos: « Hannachi est un malade mental »

7
Hugo Broos

KABYLIE (Tamurt) – « Hannachi (Mohand-Chérif Hannachi, président de la Jeunesse sportive de Kabylie-JSK, NDLR) est un malade mental », a déclaré samedi l’entraineur belge, Hugo Broos, qui pilote l’équipe nationale du Cameroun, sacrée championne d’Afrique cette année. La réponse est, on ne peut plus franche, voire cinglante de la part d’un grand entraineur de dimension international.

Un grand Monsieur que Hannachi n’hésite toujours pas à insulter et dont il conteste les capacités indéniables qu’il détient. Si un entraineur qui gagne la coupe d’Afrique des Nations est incompétent, on se demande qui est alors compétent ? Celui qui revient du Libéria avec une défaite scandaleuse de 3 buts à zéro ou encore celui dont l’équipe qu’il préside est classée parmi les derniers clubs au championnat national et qui est sérieusement menacé de relégation ?

L’entraineur belge a affirmé en guise de réponse aux dernières attaques dont il a fait l’objet de la part de Hannachi, suite à son succès à la tête de la sélection camerounaise : « Lui (Hannachi), c’est un malade mental, et moi, je ne réponds jamais aux fous ». Le grand coach belge a en outre affirmé à propos des joueurs de football algériens :  » Je connais parfaitement le joueur algérien. Ce que je peux dire, c’est que sa mentalité n’est pas toujours bonne. Là, il faut essayer de créer un état d’esprit, une ambiance dans le groupe. Je trouve que c’est ça qui a manqué à l’Algérie durant le tournoi de la CAN parce qu’au niveau footballistique, je suis certain, l’Algérie est une équipe qui devrait jouer la demi-finale de chaque CAN, pour moi, c’est une évidence ».

Hugo Broos a évoqué enfin le joueur camerounais Albert Ebossé, tué au stade de Tizi-Ouzou juste après la fin d’un match de la JSK, à l’époque où il était entraineur de ce club : « C’est quelque chose qui me marquera à jamais. Ça fait toujours mal… Ce qui s’est passé ce jour-là, chez vous, c’est inoubliable pour moi, c’est surtout triste. Je pense que gagner cette CAN est quelque chose de bien. On a pu montrer encore une fois que le Cameroun peut sortir de grands joueurs ».

Lyès Medrati