Les Algériens commencent à se retirer de la rue

1
Manifestation réprimée en Algérie
Manifestation réprimée en Algérie

ALGERIE (TAMURT) – C’est le début de la fin du mouvement populaire des Algériens contre le régime. Il ne reste que certaines grandes villes où on voit encore des manifestants sortir, comme en cette journée de vendredi 12 avril 2019.

La mobilisation s’affaiblit chaque jour. Les Algériens ne sont pas de nature militante. Ils n’ont pratiquement aucune culture politique pour mener un combat à son terme. La seule chose qui compte pour eux est la religion. Un clan du régime a manipulé les Algériens, juste pour déboulonner le clan de Bouteflika. La répression a commencé une fois le nouveau clan, celui de l’est, a pris les règnes du pays. Toute cette agitation n’est en fin de compte qu’une simple tempête dans un verre d’eau. Un règlement de compte clanique du régime qui compose le système politique algérien depuis 1962.

De toutes façons, la Kabylie ne tirera aucun profit de ce mouvement. Même avec le changement de tout le système politique, elle sera toujours un pays colonisé. Dommage que des Kabyles aient pris part à ces manifestations sans se soucier du devenir de la protestation et de ses tenants et aboutissants. Les Kabyles sont d’ailleurs presque les seuls à rester dans la rue, en ce moment, alors que la plupart des Algériens sont déjà rentrés chez eux. L’histoire se répète encore une fois. Que peut-on espérer des Algériens qui rejettent le drapeau berbère et qui exhibent celui de la Palestine?

Nadir S.

1 COMMENTAIRE

  1. Que peut on espérer des algériens qui rejettent le drapeau berbère pour exhiber celui de la PALESTINE?? RIEN, absolument RIEN.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici