Les Algériens demandent tous leurs droits sauf tamazight

3
Manif anti-Bouteflika
Manif anti-Bouteflika

ALGERIE (TAMURT) – Les manifestations quotidiennes en Algérie drainent des millions de citoyens. Ils réclament le changement de leur régime, ce qui est un droit absolu. Mais, aucun Algérien pour le moment n’a exprimé le moindre mot sur l’identité Amazighe.

Pour les Algériens, tamazight est une langue étrangère pour eux. Pis encore, même les Kabyles qui sont impliqués dans ce mouvement ont oublié leur langue. On les voit, à Tizi Wezzu, à Tuviret, à Boumerdes, à Bgayet, mais aussi à Paris et au Canada, scander des slogans en arabes. Certains kabyles ont même brandi des pancartes en langue arabe. Oublier Tamazight pour les Algériens n’est pas vraiment un comportement étonnant, mais voir des Kabyles hurler en arabe même en Kabylie est une aberration.

Comment continuer à espérer un avenir meilleur avec un peuple algérien qui ne veut même pas entendre parler de tamazight? Dommage que certains kabyles n’aient pas encore compris qu’ils sont sous domination d’un régime raciste.

Nadir S.