Les Algériens rejettent la langue tamazight

13
Kabylie
Kabylie

ALGERIE (TAMURT) – Les cas de refus de parents à leurs enfants d’apprendre la langue tamazight ne sont pas singuliers ni occasionnels. En dehors de la Kabylie et quelques localités du pays des Chaouis, presque aucun Algérien ne veut que ses enfants apprennent la langue de Matoub Lounès.

La presse et les réseaux sociaux révèlent souvent des cas de rejet de tamazight dans les rares écoles qui assurent l’apprentissage de tamazight. Le dernier cas en date, la semaine passée, à Blida, des parents d’élèves avaient exigé que leurs enfants soient dispensés de cours de tamazight. Certes, ces parents ont le droit de refuser à leurs enfants une langue qui n’est pas la leur, mais ils doivent aussi accepter le choix des Kabyles qui sont obligés d’apprendre l’arabe et uniquement l’arabe depuis 1962.

Ces parents de Blida ignorent-ils qu’au soir du premier novembre 1954, lorsque les Kabyles avaient déclenché la guerre de libération personne, absolument personne dans leur ville, n’était au courant de cette guerre ?
150 maquisards de la région de Makouda au nord de Tizi Ouzou et de Boughni et Draa El Mizan, au sud de Tizi Ouzou, ont été conduits par Ouamrane et ont attaqué plusieurs postes de polices et de casernes militaires à Blida, pour marquer le début de la guerre.

Durant toute la guerre de libération, les montagnes de Chréa à Blida ont été peuplées de combattants kabyles. Cette région était une base arrière de Krim Belkacem. C’est à partir de Chréa d’ailleurs que les chefs historiques, dont Abane Ramdane, sont partis organiser le congrès de la Soummam en Kabylie pour édifier l’Etat algérien. Les habitants de la région de Blida ne savaient même pas ce que faisaient les Kabyles dans leurs montagnes et d’ailleurs ils étaient presque tous avec l’armée française. En un mot, il est temps de tracer des frontières entre la Kabylie et l’Algérie. C’est inévitable.

Nadir S

13 COMMENTAIRES

  1. Vous les kabyles, vous prétendez être des démocrates et défendre la démocratie.. Je constate que tout cela est faux. Il n’y a pas de pires dictateurs que les kabyles. La preuve: vous ne publiez que les commentaires qui vont dans le sens du poil de la bête. Les commentaires qui de l’arabe et les musulmans. Les commentaires qui prêchent le racisme et la division. Où est-t- elle cette liberté d’expression dont vous vous réclamez?

  2. Être d’origine berbère ne veut dire être kabyle. Ia majorité des algériens sont d’ascendance berbère, mais ils ont adopté pour autant la culture arabo-musulmane et se considèrent comme arabes. Si les kabyles ne veulent pas être arabises, c’est leur droit. A contrario, moi qui me considère comme étant arabe je refuse d’être kabylise. Le problème des kabyles c’est leur instabilité identitaire: il revendique la langue kabyle, il refuse la langue arabe et il adopte le français comme langue de rechange. C’est la où se trouve le paradoxe kabyle.

  3. Si une partie des algériens ne veulent pas apprendre la langue tamazighet … il existe une partie des algériens qui ne veulent pas apprendre la langue arabe….
    Soit tous le monde doit apprends l’arabe et tamazighet sans distinction pour que le peuple soit plus unifier…
    Soit on laisse le choix aux parents de choisir : arabe et/ou tamazighet et comme ça on fera plaisir a tout le monde ….

  4. J’aimerais que cette cette langue soi appris de tous, il y a quelque chose qui ne colle pas ils apprennent le français sans discuté et une langue qui est propre au pays il l’a rejet ou est la bêtise chez l’homme ? Cette politique de division n’arrange que le gouvernement c’est très triste au détour je suis arabophone dialecte Algériens seulement.

  5. la faute est en nous, expliquez-moi une chose dans un groupe de 10 personnes 9 sont kabyles et parmi eux un arabe, les 9 kabyles parlent en arabe pour que l’arbe comprend ce qui disent les 9/10du groupe.

  6. @aitberber, c’est lui – Napoléon 3, qui le fit emir, sache qu’il avait touché 150.000 francs anciens pour ses services  » traité de Tafna compris son rôle en Syrie. Les kouliglis sont structurellement intégrés, messali, benbadis et boukharouba , tous ont une feuille de route à suivre. Voilà pourquoi l’ islam sert le colonialisme qui hait les laïcs, abane serait vivant s’il était de cette subculture….

  7. Azul
    Pourquoi en Algérie la plupart parle l’arabe (dialectale), et aussi pourquoi mis à part la région kabyle les gens parlent d’autres façons de parler tamazight, ? Une réponse peut-être pour mieux nous éclairer.
    Tanmirt,

  8. Azul . Bonjour . Je viens de lire le dernier numéro de la revue L’Histoire , et je le conseille à tous les lecteurs du site . il y a une information qui est une bombe , un article est consacré au grand traitre par Christelle Taraud , une spécialiste de l’ Histoire du Maghreb et dans ses écrits elle révèle que Abdelkader a voté en faveur de Napoléon pour le retour de L’Empire , et celui – ci lui l’a félicité en lui disant  » votre vote m’a porté bonheur « . dans un courrier adressé au maire D’Amboise , le grand traître a demandé à exercer son droit de citoyen français et étant très proche de Napoléon , le droit lui a accordé par l’ empereur en personne .

  9. Azul. Eux ils ont le nif je leur tir chapeau et je les respectent mais nous les Kabyles ont n’a pas de nif. on veut imposer une langue aux autres. le problème c’est le Kabyle qui croit que l’Algérie est Kabyle hahaha.(a vouloir prendre tout vous perdez le peu).tanemirt.

  10. On a pas besoin de rejeter l’arabe, elle n’a jamais été notre langue. Les apprentis sorciers qui veulent hybrider le peuple pendant 56 ans n’ont ni culture de bilan ni celle de la légitimité pour se rendre compte des dégats qu’ils ont causé, pour eux le pays doit suivre pas à pas leurs croyances, parce qu’ils ont le pays militairement. Une résistance pacifique n’est pas passivité, le régime le comprendra quand toute la Kabylie fermera toute administration arabe et toute activité qui ne soit pas engendrée par le terroir sera refusée, soit elle partiellement amazigh.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici