Les Amazighs de Niger créent un parti politique

7

NIGER (Tamurt) – Les populations amazighophones du Niger s’organisent dans ce pays ou le régime dictatorial et les terroristes islamistes sèment la terreur. Pour mieux s’organiser et s’unir, les militants de la cause amazighe, dont la majorité sont des jeunes universitaires, ont crée un parti politique qui rassemble tous les militants et associations culturelles qui revendiquent la reconnaissance de leur langue Tamazight et son enseignement dans les écoles.

Selon la presse nigérienne, les militants de ce nouveau parti font de la revendication identitaire leur cheval de batail. Longtemps ignorée, la langue des autochtones est parlée au niveau de plusieurs régions dans le nord du Niger. Au moins trois millions de Nigériens s’expriment en tamazight, à ce jour. Certains militants l’écrivent même en tifinagh et en latin.

Les Nigériens Amazighs sont plus que jamais déterminés à arracher leurs droits identitaires et linguistiques. Ils espèrent prendre attache avec le congrès mondial amazigh et nouer des relations avec les organisations et mouvements qui défendent la culture amazighe en Afrique du Nord.

Un vent d’espoir et de liberté souffle sur tous les pays de Tamazgha. L’onde de la liberté et de plus en plus forte. On assiste à un réveil amazigh. Après la Tunisie et la Lybie, les Amazighs du Niger rejoignent les rangs des protestataires. Même au Mali, Imazighens comptent s’organiser en mouvement pout réclamer leurs droits bafoués depuis l’arrivée de l’islam.

Lounes B