Les arabo-islamo-baathistes multiplient les provocations

26

ALGÉRIE (Tamurt) – Les arabo-islamo-baathistes algériens qui occupent, toujours, les postes stratégiques du ministère de l’éducation ne lâchent pas prise et continuent à marginaliser la langue Tamazight, pourtant officialisée, pour permettre à l’arabe de s’imposer et à l’islam de se propager.

Provocateurs comme toujours,  ils dévoilent, à la veille de l’anniversaire de Tafsut Imazighen du 20 avril 80, les intentions du pouvoir d’exiger des parents d’élèves une autorisation pour que leurs enfants suivent les cours de Tamazight. Comme l’a souligné un internaute, cette nouvelle provocation, qui s’inscrit dans la suite du plan qui a vu Naima Salhi monter au créneau et insulter sans pudeur aucune la terre amazighe et son histoire, confirme la thèse d’une offensive islamo-baathiste qui risque de mettre le pays en danger si elle n’est pas confondue et bloquée à temps.

Il est certain que cette autre provocation est venue après la reconnaissance de Yennayer comme journée de fête chômée et payée. Ces forces occultes qui manipulent cette perpétuelle provocation sont soutenues par des cercles rétrogrades du régime colonial d’Alger.

Amaynut