Les Chaouis exigent la généralisation de l’enseignement de tamazight

6
Tamazight
Tamazight

BATNA (TAMURT) – Le mouvement de protestation des lycéens, collégiens et parents d’élèves, qui exigent la généralisation de la langue tamzight au pays des Chaouis, se propage. Depuis deux semaines, à Batna, Oum El Bouagui et Khenchela, plusieurs rassemblements devant les directions de l’éducation ont été organisés par les parents d’élèves qui réclament la généralisation de l’enseignement de tamazight dans toutes les écoles et régions des Chaouis.

Jusque-là, quelques écoles, seulement assurent l’enseignement de tamazight, une langue qui pourtant a un statut officiel dans la constitution algérienne. Les Chaouis dans leur majorité veulent que leurs enfants apprennent tamazight à l’école. Une nouvelle génération de militants très jeunes prend le relais du combat identitaire. Ce qui est remarquable, pratiquement toutes les localités exigent la généralisation de l’enseignement de tamazight. Un fait qui remettra en cause la thèse selon laquelle les Chaouis préfèrent l’arabe à tamazight.

« Ces dernières années, les mentalités ont évolué et les jeunes militants ont cassé un tabou. Les Chaouis assument leur identité et parlent en tamzight même en ville », nous fera remarquer Nadir, un jeune lycéen Chaoui qui a tenu au passage à remercier les Kabyles qui n’ont jamais cessé de revendiquer leur identité et combattre le système en place qui favorise l’arabisation de tous les Algériens.

Nadir S.

6 COMMENTAIRES

  1. Une nouvelle génération grandement inspiré par les Kabyles est en place. Les Kabyles ont trop longtemps été seul dans le combat identitaire, il ne est pas rare de entendre a Batna ville  » regarder les Kabyles eux il parle leurs langues sans problème, je ne vois pas pourquoi on ne ferait pas pareil »

  2. Quand le pays de medracen se réveille c’est toute l’Algerie qui se réveille.la langue dite chaoui est en fait la langue zenete qui s’étend dans toute l’algerie en dehors du tamazight kabyle dans le djurdjura et tipaza.
    Le zenete on le retrouve enfoui dans les montagnes ‘ dans les oasis et dans le sahara.
    La langue berbère d’Afrique du Nord-est une évidence historique’ et divine pour les croyants.

  3. Nous devons lancer un boycotte de la langue arabe partout en Algérie par les amazighophones algériens voir nord africain. Cette action fera, sans aucun doute, plier ce régime raciste anti amazigh qui fait tout pour detruire la langue tamazight, cette langue et culture qui unit tout les Nords Africains, Mais l’arabe ne peut et ne sera jamais un facteur d’unité ni d’entente entre personne amazighophone et arabophone. L’arabophonie est un cançer qui ronge, infecte tous les amazighs de Tamazgha et ce cançer des arabophones, fera tout pour détruire l’âme amazigh. Et sachez qu’a chaque fois qu’un amazigh est arabisé ou arabophonisé, c »est une âme arabe qui c’est réincarné en lui dans ce corps amazigh. A chaque fois qu’amazigh enfant est arabophonisé, c’est un une âme d’Arabe qui revient sur terre pour peupler Tamazgha d Arabes.

  4. Azul . Bonjour . Voila une bonne nouvelle qui doit ravir tout le monde, de la Kabylie jusqu’à Tamanrasset . petit à petit , les esprits vont se réveiller et puis , toute Tamazgha reviendra à ses origines .

  5. Action spontanée ou une action du pouvoir en prévision d’un éventuel changement de la constitution pour intégrer définitivement tamazight en alphabet arabe ? Une aubaine pour arabiser tamazight et par delà la soustraire au « monopole latin » des Kabyles .

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici