Les citoyens d’Amizour exigent la vérité sur l’assassinat d’un des leurs

1
Hakim Bitout
Hakim Bitout

AMIZOUR (Tamurt) – À l’appel du comité de suivi pour la vérité et la justice, créé au lendemain de l’odieux attentat perpétré, dans la nuit du 13 septembre, au lieu dit Tansawt sur les hauteurs d’Imaziouene, dans la commune d’Amizour, qui a coûté la vie à Hakim Bitout et engendré de graves blessures à Rachid Djebbari, les citoyens d’Amizour ont battu le pavé, le mardi matin, deux heures durant.

Par cette imposante marche suive d’une grève générale, les habitants d’Amizour veulent forcer les autorités à diligenter une enquête pour mettre la lumière sur cette affaire entourée d’un flou qui fait penser à l’implication des services de sécurité.

Par ailleurs, ils exigent le statut de victimes du terrorisme aux deux citoyens ainsi que des pensions à leurs familles. En outre, ils demandent aux autorités compétentes de prendre en charge les soins du blessé sans omettre d’exiger à ce que les auteurs soient arrêtés et démasqués pour être traduits en justice.

Les deux citoyens qui étaient sortis pour une partie de chasse ont été pris pour cibles par des inconnus armés qui leur ont tiré dessus, tuant Hakim, 36 ans et père de famille, et blessant son compère Rachid, la quarantaine et père de famille également.

Amaynut News