Les députés du FFS et du RCD sont toujours au parlement

2
FFS et RCD à l'APN
FFS et RCD à l'APN

ALGER (TAMURT) – les députés kabyles, comprendre ceux du FFS et du RCD, n’ont pas encore quitté le Parlement algérien. Ils continuent encore à percevoir les 40 millions de centimes par mois. A leur tête, le président du RCD, Mohcine Belabbas, qui ose même sortir dans la rue manifester, sans honte ni scrupule.

Idem pour les députés du FFS. En dépit des appels des militants de base et de toute la Kabylie pour se retirer de l’APN de la honte, les parlementaires kabyles continuent à faire la sourde oreille. Le retrait de Salima Ghezzali et d’Ali Laskri au FFS, n’a pas été suivi par les autres députés de ce parti. Du côté du RCD, aucun député ne s’est retiré, pour le moment. Hors de question pour eux de renoncer à leurs privilèges. Même Bouteflika a démissionné de son poste de chef d’Etat sous la pression de la rue, mais pas les députés kabyles.

Pourtant, les Kabyles ont été toujours réfractaires aux colonisateurs. Pour la liberté, les vrais révolutionnaires sacrifient même leurs vies, mais les députés du FFS et du RCD préfèrent tourner leur dos au peuple et continuent, toute honte bue, à servir de pilier au pouvoir raciste d’Alger.

Nadir S

2 COMMENTAIRES

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici