Les éleveurs manifestent à Tizi-Ouzou

1

Des centaines d’éleveurs de Tizi-Ouzou sont sortis ce matin dans la rue pour exprimer leur ras-le-bol. Ils ont décidé de ne pas livrer leur lait aux laiteries de Tizi-Ouzou aujourd’hui et demain. La grève, organisée par un collectif d’éleveurs, a été massivement suivie. Les éleveurs de Tizi-Ouzou font face à une crise financière aiguë et sans précédent.

Les prix très bas du lait et la hausse des prix des aliments de bétails ont fait sombrer plus de 6 000 éleveurs de Tizi-Ouzou dans une spirale de dettes.
La crise, dans le secteur agricole, jadis source de richesse de toute la région de la Kabylie, ne touche pas seulement les producteurs de lait.

Les manifestants ont convergé devant le portail du siège de la wilaya en signe de colère. Le wali leur a affirmé qu’il ignore leurs problèmes alors que depuis plus d’une année que les éleveurs ne cessent de crier sur tous les toits !

« Nous réclamons l’augmentation du prix du lait. Nous sommes dans la rue et on ne la quittera pas si les autorités continuent à limiter le prix à 30 dinars et n’interviennent jamais lorsqu’il s’agit de la hausse des prix de bétails.Ce sont nous les fellahs qui trimons mais les intérêts et les gains sont ramassés par les propriétaires de laiteries et les hommes d’affaires. Nous subissons une injustice et on ne va pas se taire », a fulminé un éleveur.

Karima Oufli