Les familles du MAK et de l’ALN en deuil – Si Ahmed Taliouine de Mekla n’est plus

1

Du côté du MAK, les militants ont été nombreux à partager ces moments difficiles avec la famille du disparu. Même une délégation officielle laquelle a été conduite par M. Bouaziz Aït-Chebib a fait le déplacement jusqu’à Mekla pour soutenir en ce moment difficile la famille de feu Si Ahmed Taliouine. La délégation du MAK a été reçue d’abord par son camarade de combat politique, en l’occurrence Kamel Chetti, secrétaire national à l’environnement. Ensuite, ce fut aux autres membres de sa famille de sang de recevoir le témoignage de sympathie et de solidarité de la part du président du MAK et des membres de sa délégation. Au domicile mortuaire, la foule est immense. Parmi elle, figurent, les anciens compagnons d’armes du défunt. Entre autres éléments de l’ALN venus rendre un dernier hommage au disparu, nous pouvons citer l’officier de l’ALN, Ouali Aït-Ahmed, Si Ahmed Amechtoh Chenane, Si Amar Sahnoun, Si M’hand Akouren, Si l’Hanafi de l’Ghira, Si Omar Ketane, Da Ravah de Mekla, Si l’hachemi de Mekla. Nous rappelons à nos lecteurs que les anciens compagnons d’armes du défunt étaient si nombreux à l’enterrement qu’il est quasiment impossible de les citer tous. Il était aussi très difficile de frayer un chemin à plusieurs mètres de la maison mortuaire tant étaient nombreuses les personnes venues rendre un dernier hommage à l’homme qui a sacrifié sa tendre jeunesse pour libérer le pays des mains du colonialisme français.

Si Ahmed de Taliouine, de son vrai nom Ahmed Chetti, est né le 9 juin I939 à Mekla. Il n’avait que 15 ans quand la guerre d’indépendance éclata. Cependant, même en étant adolescent, son esprit était apte à comprendre le sens et le motif de la guerre. C’est pourquoi en I957, alors âgé de I8 ans, s’enrôla dans les rangs de l’ALN. C’est au maquis que « Si Ahmed Taliouine » nom de guerre lui fut donné. A l’indépendance, le défunt, sans doute par amour à la discipline et aux mœurs militaires, s’engagea dans l’Armée Nationale Populaire (ANP), l’héritière de l’ALN. En I984, ayant jugé avoir entièrement rempli ses obligations et devoirs envers la patrie, feu Si Ahmed Taliouine décida de prendre sa retraite pour goûter aux petites joies de la vie civile. Bien sûr, à l’instar de tous les hommes et toutes les femmes l’ayant vécue, la vie de maquis a touché la santé de feu Si Ahmed Taliouine. L’homme qui a embrassé l’ALN à l’âge de I8 ans et vécu en tant qu’acteur l’enfer du maquis pendant 05 longues années est mort à l’âge de 73 ans. Il a laissé derrière lui dix enfants ; 08 garçons et 02 filles. Si Ahmed Tiliouine, l’enfant de l’ALN chérie repose désormais, rappelons-le, au cimetière de Taliouine, commune de Mekla et aârch d’Ath-Fraoucène.

Said Tissegouine