Les habitants de Tazrourt crient leur ras-le-bol.

0

 

Dans une déclaration dont nous détenons une copie, le collectif des citoyens de la localité de Tazrourt à Tizi N’Berber dénoncent les agissements des habitants du village d’Ansa à Aokas qui « s’approprient la chaussée du tronçon traversant leur village et font d’elle une propriété presque privée ».

En effet, des habitants dressent des obstacles hétéroclites et des ralentisseurs anarchiques pour atténuer la vitesse des automobilistes à proximité de leurs habitations, rendant ainsi la circulation automobile très difficile au niveau de ce village. Usagers potentiels de cette route liant leur localité et Aokas, les habitants de Tazrourt se lamentent : « La traversée de ce village est devenue un parcours de saut d’obstacles où les automobilistes sont contraints de slalomer à travers les objets hétéroclites déposés çà et là à chacun des bords de la route ». De leur coté, les habitants d’Ansa justifient leurs agissements par l’absence des autorités sensés installer des ralentisseurs pour atténuer la vitesse des automobilistes.  Le danger de la mort plane, disent-ils, au niveau de leur quartier depuis la fin du projet de revêtement et extension de cette route liant Tazrourt à Aokas, il y a prés d’un an.

Tizi N’berber  

Hakim Tazrourt pour TAMURT

obstacle-tamurt

 

obstacle-tizi