Les Hirakistes ont déjà oublié Kamel Eddine Fekhar

3
Dr Kamel Eddine Fekhar
Dr Kamel Eddine Fekhar

ALGERIE (TAMURT) – Le jour de son enterrement dans un cimetière mozabite, à Alger, le docteur Fekhar, qui a été assassiné par les services de sécurité, dans sa cellule, aucun Algérien n’avait assisté à son enterrement. Les Mozabites et les Kabyles étaient les seuls à accompagner le docteur Fekhar à sa dernière demeure.

Pourtant, de son vivant, il avait sacrifié toute sa vie pour les droits de l’homme en Algérie. Les Hirakistes algériens n’ont même pas rendu un simple hommage à Kamel Eddine Fekhar, car il n’est pas Algérien. Le racisme des Algériens, pouvoirs et Hirakistes, est flagrant. Dans leurs gestes et faits, ils sont clairs. Ils n’ont pas besoin de Kabyles ni de Mozabites.

En plus de la différence de la langue, de la religion, de la culture qui séparent les Algériens des Kabyles et des Mozabites. Ces derniers, qui pratiquent un rite musulman différent du reste des Algériens, sont depuis toujours stigmatisés par les sunnites. Pour les Kabyles, c’est encore pire.

Les Kabyles en majorité ne sont pas musulmans. Ils sont soit athées ou chrétiens. Dans ce cas, puisque tout sépare les Algériens avec les Kabyles et les Mozabites, pourquoi ils s’opposent à leur indépendance ? Kamel Eddine Fekhar, qui a longuement milité pour le FFS et l’Algérie, a consacré les dernières années de sa vie pour indépendance du pays des Mozabites.

Nadir S.

3 COMMENTAIRES

  1. Seul l’indépendance de la Kabylie nous séparerait de ce peuple arabophone moyenâgeux,haineux,médiocre et décadent.Tanmmirt

  2. Seul l’indépendance de la Kabylie nous séparera de ce peuple arabophone moyenâgeux,haineux,médiocre et décadent.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici