Les Kabyles d’Allemagne et les Bavarois ont bien fêté Yennayer 2969

0
Dr Kebaili à Munich, 12 janvier 2019
Dr Kebaili à Munich, 12 janvier 2019

MUNICH (TAMURT) – Le coup d’envoi de la célébration de Yennayer 2969 en Allemagne a été donné par Lyazid Abid en souhaitant Assegas ameggaz à tous les présents et au Peuple amazigh, avant de céder la parole au conférencier, l’écrivain et politologue kabyle Dr Kebaili pour décortiquer les dessous de la pseudo reconnaissance officielle de la langue tamazight par le Maroc puis par l’Algérie.

Pour le Dr Kebaili, l’avenir de la langue amazigh est confronté à trois possibilités : sa promotion dans le cadre de l’Etat algérien à coté de l’arabe n’augure rien de bon vu son statut inferieur par rapport à  l’arabe. Le fédéralisme reste à son avis une option pratique, si une volonté politique réelle existe ou l’indépendance, difficilement réalisable mais nécessaire pour se prendre institutionnellement en charge. Pour Kebaili, un Peuple qui veut vivre dignement doit refuser le statut de minorité pour devenir maitre de son destin.

Après un débat, des fois houleux, les invités de différentes nationalités étaient conviés à un succulent couscous. Le chanteur, Tahar Kessai a quant à lui  su comment s’y prendre pour faire danser son public et le maintenir sous une agréable tension jusqu’á une heure tardive de la nuit.

Massy Koceila