Les Kabyles ne sont pas concernés par le combat d’Amir DZ

0
Amir DZ
Amir DZ

KABYLIE (Tamurt) – Il semble que certains décideurs, plus particulièrement les militaires, ne veulent pas comprendre que le peuple kabyle a tourné la page algérienne. Un certain Amir DZ, dit tantôt journaliste, tantôt blogueur ou lanceur d’alerte, ne cesse de s’attaquer au clan de la famille Bouteflika. Un clan du DRS lui souffle quelques révélations pour jouer le rôle d’opposant à partir de l’étranger. Voyant qu’aucun Algérien ne s’intéresse à son « combat contre Bouteflika », ces mentors veulent jouer, encore une fois, la carte de la Kabylie.

Amir DZ, qui vit entre Paris et Berlin et il ne cesse de faire des louanges aux Kabyles, à Matoub Lounès et à la JSK. Lui et ses mentors espèrent que le peuple kabyle les suivra pour solder leur compte avec la famille Bouteflika. Mais les temps ont changé. Les Kabyles ne voient en l’Algérie qu’un pays colonisateur. Amir ferait mieux de voir ailleurs et de ne pas perdre son temps avec les Kabyles. Ces derniers ne sont pas concernés par la lutte des clans du régime d’Alger. Ni Bouteflika ni les militaires n’ont fait de bien pour la Kabylie. « On peut juste remercier ce Amir DZ pour sa reconnaissance à la bravoure du peuple kabyle, mais qu’il sache que son combat n’est pas le nôtre. Bon courage Amir et va voir avec tes frères Algériens, nous on est un autre peuple », peut-on lire dans une déclaration sur les réseaux sociaux  d’un militant indépendantiste kabyle.

« Ce pauvre Amir DZ et jeté en pâture par des agent de service de sécurité algérien, comme Hicham Aboud qui est son ami. Il peut voir d’abord avec les habitants de sa région et d’autres région d’Algérie avant d’arriver en Kabylie. Les kabyles ont libéré seuls l’Algérie en 1962, ils ont perdu plus de 60 ans a tenter de changer le régime et d’instaurer un Etat de droit, en vain.

Aujourd’hui les frères d’Amir DZ refusent même tamazight à l’école. Alors monsieur DZ, si une poignée de supporteurs Kabyles ont scandé ton nom dans un stade à Oran, le peuple kabyle n’est pas concerné par ton combat »,écrit un autre internaute kabyle.

Ravah Amokrane