Les libraires allemands décernent le prix de la Paix à Boualem Sansal

2

M. Gottfried Honnefelder, président de cette prestigieuse organisation a déclaré que cette distinction récompensait un intellectuel qui « critique ouvertement la situation politique et sociale » en Algérie.

Ce prix est considéré comme une véritable gifle à Bouteflika et aux généraux algériens. Sansal, l’auteur du serment de barbares en 1999 et du village de l’allemand en 2008 a effectivement toujours dénoncé ouvertement la politique de la réconciliation nationale du président algérien A. Bouteflika.

Dans une interview à Boersenblatt, la revue de l’Organisation des libraires allemands, l’écrivain B. Sansal a apporté son soutien aux mouvements pour la démocratie en Afrique du Nord. Il a aussi dédié son prix aux révolutions dans les pays arabes. « Le prix arrive à point nommé. Les gens dans les pays arabes luttent pour la liberté – et la paix est pour eux la liberté ».
Le Prix de la paix des libraires allemands lui sera remis le 16 octobre à la Foire du livre de Francfort.

Rappelons que c’est le deuxième écrivain algérien à obtenir cette haute distinction depuis Assia Djebar en 2000.