Les lycéens de Larbaa Nat Irathen rejettent à leur tour la langue arabe

0

KABYLIE (Tamurt) – Le vent de colère des lycéens à Tizi Ouzou contre la langue arabe se propage. Aujour’dhui, c’est au tour des lycéens de Larvaa Nat Irathen d’emboîter le pas à ceux d’At Zmenzer pour déserter les bancs des classes et protester contre l’enseignement en langue arabe.

Les lycéens de Larvaa Nat Irathen sont sortis spontanément dans les rues de la ville, située à environs 25 kilomètres au Sud-ouest de Tizi Ouzou. Les protestataires comptent rester mobilisés et informent qu’ils sont en grève illimitée. Cette action de protestation pacifique est largement saluée à travers toute la Kabylie. Le mouvement qui a vu le jour à At Zmenzer risque de prendre de l’ampleur.

C’est une riposte directe au refus des Algériens qui refusent d’apprendre la langue tamazight dans les écoles. Une réaction donc tout à fait légitime pour les écoliers kabyles. Notons que les Kabyles qui sont toujours classés premier en Algérie en matière de succès aux examens de baccalauréat sont obligés d’apprendre en langue arabe alors que leur langue n’a qu’un statut facultatif. Une injustice qui perdure depuis 1962. Pourtant, sans les Kabyles la France coloniale serait toujours présente en Algérie.

Ravah Amokrane

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici